Liste des châteaux de Rhône-Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Légende
Symbole Signification
ruine Ruine
château fort Château fort
château de la renaissance Château Renaissance
Palais Palais
domaine viticole Domaine viticole

Pour l’ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur Google Maps (aide), Bing Maps (aide) ou télécharger au format KML (aide).

Ain[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des châteaux de l'Ain.

L'architecture militaire est très présente dans le département de l'Ain. Au XIe siècle, les comtes de Savoie s'établissent en Valromey et dans la région de Belley. En 1272, ils reçoivent la Bresse en dot puis le Revermont cédé par le duc de Bourgogne. Leur expansionnisme se heurte à la politique du Dauphiné qui convoite les mêmes régions. Une guerre d'un demi-siècle oppose les deux camps. Ainsi, de nombreux châteaux forts hérissent la contrée : Allymes, Saint-Denis, Château-Gaillard… Chaque commune possède un ou plusieurs châteaux, allant de la ruine romantique, fréquente en Bugey, à la maison forte transformée au cours des âges en paisible gentilhommière, perdue au milieu des fermes dans le bocage bressan.

Présentation de quelques châteaux classés MH :

Ardèche[modifier | modifier le code]

Le Château de Vogüé a traversé les siècle ; construit au XIIe siècle, il sera remanié jusqu'au XVIIe siècle. Ce logis flanqué de ses quatre tours rondes est typique des châteaux et maisons fortes ardéchoises.
Article détaillé : Liste des châteaux de l'Ardèche.

Les châteaux de l'Ardèche sont longtemps restés au cœur de la région. Dès le Moyen Âge le relief régional facilite la création de châteaux qui surveillent les lieux de passage, le long de la vallée du Rhône : Rochemaure, Crussol, Tournon, La Voulte-sur-Rhône ; ou perchés sur des éperons rocheux : Ventadour, Mirabel, Rochecolombe... Les villages se forment autour de ces châteaux, c'est ainsi que naissent Annonay, Le Cheylard, Privas, Aubenas, Largentière, Joyeuse. Quand la paix s'établit après les guerres religieuses, les gentilshommes se tapissent dans d'imposantes maisons fortes. Le pays se couvre alors de solides bâtisses, atypiques avec leurs grosses tours rondes, centres d'activités agricoles et prêtes à la défense. C'est au XIXe siècle que les châteaux deviennent véritablement demeures de plaisance, les plus vieux sont remaniés, de nouveaux sont construits. Des châteaux médiévaux, aux ruines majestueuses en passant par les grosses demeures seigneuriales dans les campagnes, l'Ardèche regroupe aujourd'hui un patrimoine remarquable de ces demeures qui ont fait l'histoire.

Présentation de quelques châteaux ardéchois classés MH :

Drôme[modifier | modifier le code]

De ses 52 mètres, la tour de Crest est, avec le Château de Vincennes, le plus haut donjon d'Europe. Après la destruction du château attenant, la tour devient une prison jusqu'en 1873 ; ses murs sont couverts de centaines de graffiti de détenus.
Article détaillé : Liste des châteaux de la Drôme.

Sur les six cents châteaux plus ou moins en ruine repérés dans la Drôme, plus de soixante-dix sont inscrits ou classés monuments historiques[1]. Trois de ces châteaux sont propriété du département : le château de Grignan, le château des Adhémar et le château de Suze-la-Rousse[2].

Présentation de quelques uns de ces châteaux classés MH :

Isère[modifier | modifier le code]

Le Château de Vizille, le plus grand et prestigieux château du Dauphiné. Construit au XVIIe siècle, il abrite depuis 1983 le Musée de la Révolution Française.
Article détaillé : Liste des châteaux de l'Isère.

Le département de l'Isère serait clairsemé de plus de 560 châteaux. Beaucoup de ces constructions ne sont plus que vestiges, mais Virieu, Vizille, Sassenage, Septème ont conservé leur splendeur. Forteresses féodales ou demeures somptueuses, aujourd'hui, 25 de ces châteaux sont ouverts à la visite.

Présentations de quelques châteaux classés MH du département de l'Isère :

Loire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des châteaux de la Loire.

Rhône[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des châteaux du Rhône.

Savoie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des châteaux de la Savoie.

Haute-Savoie[modifier | modifier le code]

Présentation de quelques châteaux classés MH du département de la Haute-Savoie :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carte patrimoines remarquables sur le site officiel du département de la Drôme
  2. Les châteaux de la Drôme sur le site officiel du département de la Drôme
  • Jean Mesqui, Châteaux forts et fortifications en France, Éd. Flammarion.
  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du moyen âge en France, Éd. Publitotal.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ardèche[modifier | modifier le code]

  • Michel Riou, Michel Risoan, Ardèche, terre de châteaux, La Fontaine De Siloe,‎ 2004 (ISBN 2842062140)

Pays de Savoie[modifier | modifier le code]

  • [Michèle Brocard 1995] Michèle Brocard (ill. Edmond Brocard), Les châteaux de Savoie, Yens-sur-Morges, Éditions Cabédita, coll. « Sites et Villages »,‎ 1995, 328 p. (ISBN 978-2-88295-142-7).
  • Christian Regat et François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie : Chablais, Faucigny, Genevois, Cabèdita,‎ 1999, 193 p. (ISBN 978-2-8829-5117-5).
  • Georges Chapier, Châteaux Savoyards : Faucigny, Chablais, Tarentaise, Maurienne, Savoie propre, Genevois, La Découvrance. Collection L'amateur Averti,‎ 2005, 410 p. (ISBN 978-2-8426-5326-2).

Voir aussi[modifier | modifier le code]