Lièvre-wallaby rayé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lièvre wallaby rayé

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lagostrophus fasciatus

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Diprotodontia
Sous-ordre Macropodiformes
Famille Macropodidae
Sous-famille Sthenurinae

Genre

Lagostrophus
Thomas, 1897

Nom binominal

Lagostrophus fasciatus
(Péron & Lesueur, 1807)

Statut de conservation UICN

( EN )
EN B1ac(iv)+2ac(iv) : En danger

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/75

Le Wallaby-lièvre rayé[1] ou lièvre wallaby rayé (Lagostrophus fasciatus) est un marsupial courant dans les îles Bernier et Dorre, au large de l'Australie Occidentale. C'est la seule espèce du genre Lagostrophus et de la sous famille des Sthenurinae.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure 80 cm de la tête à l'extrémité de la queue, la queue étant un peu plus courte (37 cm) que le reste du corps et pèse en moyenne 1.7 kg (1.3 à 2.1 kg) et la femelle est un peu plus grosse que le mâle pouvant atteindre 3 kg. Il a un museau court. Sa fourrure longue grise est parsemée de taches jaunes et argentées; elle devient gris pâle sur le ventre. Il n'y a pas de variation de couleur entre la tête et la queue. Il a des bandes noires transversales partant du milieu du dos et allant jusqu'à la base de la queue.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Alors qu'il était répandu dans toute la portion sud-ouest du continent australien, il en est considéré comme disparu depuis 1963, le dernier à avoir été vu a été repéré en 1906. On ne le trouve plus que sur les îles Bernier et Dorre. Il aime vivre dans les buissons d'Acacia ligulata dans lesquels il trace des passages où il peut se réfugier.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ce sont des animaux herbivores se nourrissant d'herbes et de fruits. Ils n'ont pratiquement pas besoin de boire recevant suffisamment d'eau par leurs aliments. Les mâles sont très agressifs et s'affrontent entre eux pour leur territoire de nourriture mais généralement, ils n'agressent pas les femelles.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La saison des amours s'étale de décembre à septembre. Le lièvre devient adulte vers un an et se reproduit à partir de la deuxième année. Les femelles ont généralement une portée d'un petit par an, quelquefois deux. Le jeune reste dans la poche marsupiale six mois et continue ensuite de vivre avec sa mère trois mois. En cas de décès d'un petit, la femelle a souvent un deuxième embryon pour le remplacer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annexes au Journal officiel des Communautés européennes du 18 décembre 2000. Lire en ligne.

Références[modifier | modifier le code]

  • Australasian Marsupial & Monotreme Specialist Group (1996). Lagostrophus fasciatus. 2006 IUCN Red List of Threatened Species. IUCN 2006. Retrieved on 11 May 2006. Listed as Vulnerable (VU D2 v2.3)
  • Animal Info - Banded Hare Wallaby
  • australianfauna.com: Banded Hare Wallaby page
  • Groves, Colin (16 November 2005). in Wilson, D. E., and Reeder, D. M. (eds): Mammal Species of the World, 3rd edition, Johns Hopkins University Press, 59. ISBN 0-8018-8221-4.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :