Les Pléiades

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pléiade.
Les Pléiades
Vue depuis le sommet des Pléiades
Vue depuis le sommet des Pléiades
Géographie
Altitude 1 360,6 m[1]
Massif Alpes bernoises
Coordonnées 46° 28′ 56″ N 6° 54′ 32″ E / 46.4821, 6.9089 ()46° 28′ 56″ Nord 6° 54′ 32″ Est / 46.4821, 6.9089 ()  [2]
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Riviera-Pays-d’Enhaut
Ascension
Voie la plus facile Train à crémaillère

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Les Pléiades

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Les Pléiades

Les Pléiades est le nom d'une montagne suisse et d'une station touristique du canton de Vaud, située à proximité du lac Léman. Le sommet culmine à 1 360,6 m[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son ancien nom est les Pleiaux, probablement en référence soit au mot Pleyau (don en nature fait au seigneur local) soit à une déformation du terme Laplayau, qui désignait l'endroit où l’on attelle les chevaux après dévallage du bois abattu[3]. Le nom actuel a été donné par le Doyen Bridel (en) en référence à la Pléiade de la mythologie grecque[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les Pléiades, en hiver.

Les Pléiades constituent le commencement de la chaîne des Préalpes depuis l'ouest. Depuis le sommet (où se trouve un relais pour les transmissions radioamateures), on voit le lac Léman, les rochers de Naye, la plaine du Rhône et les dents du Midi.

Les Pléiades sont connues pour ses Narcisses des poètes en mai. Le marais situé en dessous des Pléiades, entre Prantin et Lally, est géré par l'Université de Lausanne.

Transports[modifier | modifier le code]

L'accès en voiture au sommet des Pléiades n'est pas possible. L'étroite route partant de Blonay s'arrête au hameau de Lally, situé à environ 20 minutes à pied de la station.

Le train à crémaillère Vevey-Blonay-Les Pléiades, appartenant au groupe MOB, rejoint le sommet directement depuis la gare de Vevey.

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Les Pléiades
Une vue aérienne de la station serait la bienvenue.
Administration
Pays Suisse
Site web www.lespleiades.ch
Géographie
Coordonnées 46° 29′ 02″ Nord 6° 55′ 07″ Est / 46.483944, 6.918597 ()  
Massif Alpes
Altitude 1 224 m
Altitude maximum 1 360 m
Altitude minimum 1 080 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 5
Télésièges 1
Téléskis 3
Fils neige 1
Débit 3 540 (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 6
     Rouges 2
     Bleues 4
Total des pistes 8 km
Ski de fond
Nombre de pistes 3
     Noires 1
     Rouges 1
     Bleues 1
Total des pistes environ 12 km

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Les Pléiades

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Les Pléiades

Les Pléiades accueillent un très petit domaine skiable de proximité, dont les remontées mécaniques appartiennent aux communes de Blonay et Saint-Légier. Depuis le parking des Motalles à près de 1 200 m d'altitude, un telebob a été installé pour la pratique de la luge.

Pour rejoindre le domaine skiable, il est nécessaire de pousser sur les batons pour rejoindre le départ relativement caché du télésiège 4-places à pinces fixes, lent mais de construction récente (2004). Deux pistes principales, situées de part et d'autre du télésiège et de pente faible, permettent de rejoindre le pied de la remontée près de 200 mètres plus bas. Directement sous le tracé de cette dernière, il est possible de pratiquer un tant soit peu le hors-piste en forêt. Aux extrémités de ce versant, deux courts teleskis complètent l'offre, en proposant respectivement 30 (Cuvette) et 100 mètres de dénivelé (Prantin).

Le sous-domaine de La Châ est quant à lui situé sur le versant opposé de la montagne. Il offre une vue directe sur la plaine et Châtel-Saint-Denis. Situé entre 1 080 m et le sommet, il offre — grâce à son teleski construit en 1955 et toujours en service en 2014 — avec près de 300 m, le dénivelé le plus important du domaine, au travers de deux pistes principalement en dévers et relativement étroites.

Du fait de la faible attitude du domaine et de son exposition au soleil, la saison de ski y est fortement tributaire de l'enneigement naturel et relativement courte, pour se finir en général mi-mars.

Trois chemins, dont un éclairé les samedis soirs, ont été aménagés pour la pratique de la raquette à neige.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Coordonnées relevées sur le site Swisstopo
  2. Coordonnées trouvées sur Google maps
  3. [PDF] Claude Nicollier, Guide du parcours, page 60
  4. Gilbert Künzi et Charles Kraege, Montagnes romandes: à l'assaut de leur nom, Cabédita,‎ 2001, p. 37

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]