Chemin de fer Montreux-Glion-Rochers de Naye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 25′ 40.93″ N 6° 55′ 25.33″ E / 46.4280361, 6.9237028

Ligne Montreux-Glion-Rochers de Naye
Rochers de Naye Sommer 2041m.JPEG
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Villes desservies Montreux, Glion, Caux
Historique
Mise en service 1892 – 1909
Concessionnaires GN (1892 – 1909)
MGI (1909 – 1987)
MGN (1987 – 1992)
MTGN (1992 – 2001)
MVR (depuis 2001)
Caractéristiques techniques
Longueur 10,36[1] km
Écartement Voie étroite (800 mm)
Électrification 900 V cc
Pente ou rampe maximale 22 ‰
Crémaillère De type Abt sur 10.317 km
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire MVR
Exploitant(s) MVR
Trafic Régional
Schéma de la ligne
Rochers de Naye et son train

La ligne Montreux-Glion-Rochers de Naye (MGN) est une ligne de chemin de fer longue de 10,36 km, à voie unique à crémaillère, reliant la gare de Montreux aux Rochers de Naye.

Elle fait partie du groupe GoldenPass Services, sous la nouvelle appellation MVR Ligne de Naye. Elle est le résultat de la fusion de la compagnie Glion-Les Rochers de Naye (GN) et le Montreux-Glion (MGl).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1883 : Inauguration du funiculaire Territet - Glion
  • 1892 : Ouverture du parcours Glion - Rochers de Naye
  • 1909 : Ouverture du parcours Montreux - Glion (Inauguration 7 avril 1909[2])
  • 1938 : le 25 juillet l'électrification de la ligne de chemin de fer fut inaugurée[3].
  • 1er janvier 1987 : Fusion de MGI et GN en Montreux-Glion-Rochers-de-Naye (MGN)
  • 1er janvier 1992 : Fusion de MGN et TG en Montreux-Territet-Glion-Rochers-de-Naye (MTGN)

Accidents[modifier | modifier le code]

Il eut un accident le lundi 23 août 2010[4].

Le 8 septembre 2011 un train de service composé d'une locomotive et d'une ballastière déraille après être parti en arrière sur près de 70 m[5]. Cet accident blesse deux cheminots, l'un ayant été expulsé du convoi s'est blessé au bras et l'autre, resté coincé dans le train, s'est blessé au dos. Après hospitalisation, les deux employés s'en sortent sans dangers grave pour leur vie[6].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 10,36 km
  • Écartement des voies : 800 mm
  • Entrainement à crémaillère de type Abt.
  • Exploitation électrique, courant continu 900 volts
  • Pente maximum : 22 %
  • Passagers : 95 000 en 2004
  • Matériel : 9 automotrices:

- Bhe 4/8 301-305 - Bhe 2/4 201(hors service)+203+204+207

  • Taux de couverture : 55 % par les billets
  • Subvention : 2,1 millions de francs suisses en 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Montreux-Territet-Glion-Rochers-de-Naye (MTGN) Fiche technique 121, railsuisse.ch, consulté le 1 avril 2012.
  2. Journal de Genève, le 7 avril 1909
  3. Message du Conseil fédéral, 30 avril 1969
  4. Déraillement d'un train de travaux sur la ligne des Rochers de Naye, Service d’enquête sur les accidents des transports publics SEA, consulté le 31 mars 2012.
  5. [(fr) Deux blessés graves suite au déraillement d’un train aux Rochers-de-Naye (page consultée le 9 septembre 2011)]
  6. [(fr) La ligne des Rochers-de-Naye bientôt rouverte (page consultée le 9 septembre 2011)]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]