Lene Hansen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lene Hansen, née le 19 janvier 1968[1] est une enseignante-chercheuse en théorie des relations internationales, proche des Critical Security Studies voire aussi du féminisme en relations internationales. Travaillant à l'Université de Copenhague et première femme à avoir été nommée, en 2009, professeur en relations internationales au Danemark, elle a critiqué l'école de Copenhague pour sa sous-estimation de l'importance du genre en ce domaine [2]. Elle travaille en étroite collaboration avec cette école, ayant par exemple codirigé des ouvrages avec Ole Wæver (en) [3] ou Barry Buzan (en). Elle publie dans des revues telles qu'International Studies Quarterly (en), International Feminist Journal of Politics (en) ou European Journal of International Relations (en).

Titulaire du prix 2011 Elite Researcher délivré par le Ministère des Sciences, de la Technologie et de l'Innovation danois, elle travaille actuellement sur trois domaines principaux:

Ces trois domaines sont parfois entrelacés, comme par exemple dans l'article de 2001 étudiant le film du réalisateur Paul Verhoeven, Starship Troopers [6]. Hansen a également codirigé un livre sur la guerre froide et la dissuasion nucléaire et écrit sur l'impact du 11 septembre 2001 ou la reconversion de l'OTAN après la chute du mur de Berlin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi Fiche sur le site du Département des Sciences politiques de l'Univ. de Copenhague

  • Barry Buzan (en) et Lene Hansen, The Evolution of International Security Studies (Cambridge University Press, 2009)
  • L. Hansen et Helen Nissenbaum, "'Digital Disaster, Cyber Security, and the Copenhagen School", International Studies Quarterly, vol. 53, no. 4, 2009
  • Hansen, L & Buzan, B (eds) 2007 , International Security: Vol 1. The Cold War and nuclear deterrence, SAGE library of international relations, vol. 1, Sage Publications, Incorporated, Los Angeles.
  • Lene Hansen et Ole Wæver (en) (eds.), European Integration and National Identity: The Challenge of the Nordic States, London: Routledge, 2002
  • "Gendered Communities: The Ambiguous Attraction of Europe." In: Morten Kelstrup et Michael C. Williams (eds.), International Relations Theory and the Politics of European Integration: Power, security and community, London: Routledge, 2000, p. 131-148.

Source de base[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF
  2. Hansen, L 2000, ' The Little Mermaid's Silent Security Dilemma and the Absence of Gender in the Copenhagen School ', Millenium, no. vol. 29, no. 2, pp. 285-306.
  3. Lene Hansen et Ole Wæver (eds.), European Integration and National Identity: The Challenge of the Nordic States, London: Routledge, 2002
  4. Hansen, L 2011, ' Theorizing the image for Security Studies: Visual securitization and the Muhammad Cartoon Crisis ',European Journal of International Relations , vol 17, no. 1, pp. 51-74 ; Hansen, L 2011, ' The politics of securitization and the Muhammad cartoon crisis: A post-structuralist perspective ', Security Dialogue , vol 42, no. 4-5, pp. 357-369; Hansen, L 2008, ' Images, Identity and Security ', Nordicom Review, no. 2, pp. 53-56
  5. Cf. par ex. "Gendered Communities: The Ambiguous Attraction of Europe." In: Morten Kelstrup et Michael C. Williams (eds.), International Relations Theory and the Politics of European Integration: Power, security and community, London: Routledge, 2000, p. 131-148.; Hansen, L 2001, ' 'Gender, Nation, Rape: Bosnia and the construction of security ', International Feminist Journal of Politics , vol 3, no. 1, pp. 55-75.
  6. 'Feminism in the Fascist Utopia: gender and world order in Starship Troopers ', International Feminist Journal of Politics, vol 3, no. 2, pp. 275-283.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Notice sur le site du Département des Sciences politiques de l'Univ. de Copenhague