Réalisme offensif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le réalisme offensif est une variante du réalisme dans la théorie des relations internationales. Il reprend le postulat des États comme acteurs rationnels et protagonistes principaux des affaires mondiales. Selon ce courant de pensée, la condition d'anarchie internationale sur la scène mondiale incite toujours les États à l'expansion. Cela signifie que l'accent est mis sur le potentiel conflictuel du système international. Une politique expansionniste sera poursuivie si elle rapporte plus qu'elle ne coûte. Tous les États cherchent à maximiser leur puissance relative puisque seuls les plus forts sont assurés de survivre. John Mearsheimer peut être considéré comme le chef de file de ce courant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jeffrey W. Taliaferro, « Security-Seeking Under Anarchy: Defensive Realism Reconsidered », International Security, vol. 25, no 3,‎ Winter 2000-2001, p. 128-161.
  • (en) John J. Mearsheimer, Tragedy of Great Power Politics, New York, W.W. Norton,‎ 2001, 576 p. (ISBN 978-0393323962).

Liens externes[modifier | modifier le code]