Legal (Alberta)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legal.
Legal
Legal (Alberta)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Alberta.svg Alberta
Région Edmonton Capitale
Comté ou équivalent Sturgeon
Statut municipal Bourg (town)
Maire Lisa Magera
Démographie
Population 1 225 hab. (2011)
Densité 380 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 56′ 57″ N 113° 35′ 43″ O / 53.949167, -113.595278 ()53° 56′ 57″ Nord 113° 35′ 43″ Ouest / 53.949167, -113.595278 ()  
Superficie 322 ha = 3,22 km2
Divers
Langue(s) Anglais, Français
Fuseau horaire UTC-7
Indicatif +1-780
Code géographique 48 11069
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Legal

Géolocalisation sur la carte : Alberta

Voir la carte administrative d'Alberta
City locator 14.svg
Legal

Géolocalisation sur la carte : Alberta

Voir la carte topographique d'Alberta
City locator 14.svg
Legal
Liens
Site web http://www.town.legal.ab.ca/

Legal est un bourg (town) de l'Alberta (au Canada) située au nord d'Edmonton et fondée en 1941[1]. En 2011, sa population est évaluée à 1 225 habitants[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le bourg est nommé en l'honneur de Mgr Émile-Joseph Legal[3]. Né à Saint-Jean-de-Boiseau en France, il arriva à Saint Albert en août 1881 et en devint l'évêque en 1902 à la mort de Vital-Justin Grandin[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Vers la fin du 18e siècle et au début du 19e siècle, différents colons des États-Unis, des provinces de l'Est du Canada et d'Europe commencent à s'installer dans la région actuelle de Legal. Parmi les premiers colons, on retrouve notamment Théodore Gelot et Eugène Ménard, deux Français installés en Californie arrivés à Legal en 1894[5]. La majorité qui suivit provient du Québec, alors attirés par les terres fertiles.

En 1941, on fonde officiellement le village de Legal. Il acquiert le statut municipal de bourg (town) le 1er janvier 1998.

Le bourg a officiellement un statut bilingue depuis le 1er avril 2000[6].

Attraits[modifier | modifier le code]

Bien que le bourg soit majoritairement anglophone (16 % ont comme langue maternelle le français en 2006[2]) on retrouve encore plusieurs traces de l'histoire du passage des francophones dans la région. Au niveau fédéral, on a d'ailleurs proclamé Legal comme la « Capitale nationale des peintures murales francophones » avec ses 33 murales[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) (en) « Edmonton's Countryside French Speaking Venues », sur Edmonton's COuntryside (consulté le 23 novembre 2011)
  2. a et b Statistique Canada : Recensement 2011 : Legal
  3. « Legal », sur Tourisme Alberta (consulté le 23 novembre 2011)
  4. « Émile-Joseph Legal », sur Dictionnaire biographique du Canada en ligne (consulté le 23 novembre 2011)
  5. « Région du Centre », sur Encyclopédie virtuelle des communautés francophones et acadienne du Canada (consulté le 23 novembre 2011)
  6. (en) Collectivités en fleurs, « Town of Legal - Community snapshot »,‎ 2005

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire de Legal History Association, Vision, courage, héritage, Legal, 1894-1994 : Vimy, Waugh, Fedorah, D. W. Freisen Sons,‎ 1995, 1192 p. (ISBN 9781550561500)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]