Laurent Deshayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Laurent Deshayes

Activités Historien,écrivain
Langue d'écriture Français
Genres Essai

Œuvres principales

Histoire du Tibet

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deshayes.

Laurent Deshayes est un chercheur associé au Centre de recherches en histoire internationale et atlantique de l'université de Nantes[1]. Docteur en histoire contemporaine, ce spécialiste de l'histoire du Tibet et du bouddhisme tibétain effectue des traductions d'ouvrages en tibétain littéraire. Il a été professeur d'histoire au lycée Saint-Joseph de Sarlat en Dordogne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la présence missionnaire française au Tibet[3], Laurent Deshayes a soutenu, en 2001, sa thèse : La Mission du Tibet (1846-1952). Des pionniers, des prêtres, des Français en Chine et Tibet à l'université de Nantes[4]. Il est aujourd'hui chercheur associé au Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA) de l'université de Nantes[5],[6].

Son travail, principalement fondé sur des archives françaises qu'il a découvertes en 1992 dans le service des Archives diplomatiques du Ministère des Affaires étrangères et au siège de la Société des Missions Étrangères de Paris, apporte un éclairage nouveau sur les relations entre le Tibet et la Chine sur une période de plus d'un siècle (1846-1952).

En parallèle à son travail de recherche, Laurent Deshayes collabore régulièrement à de nombreuses revues, comme Le Monde des Religions[7]. Il intervient aussi régulièrement comme conseiller pour la rédaction d'ouvrages concernant le monde tibétain ou le bouddhisme.

En mars 2014, il accompagnera un voyage au Népal et en Inde organisé par Le Monde des religions, prévoyant de rencontrer Matthieu Ricard à Bodnath et Thubten Ngodup, l’oracle de Nechung, à Dharamsala[8].

Appréciations critiques[modifier | modifier le code]

À propos de L’épopée des Tibétains entre mythe et réalité, Bernard Krouck, dans la Revue d'histoire diplomatique remarque la sympathie des auteurs pour les Tibétains, ajoutant que le livre a le mérite de ne rien occulter des défauts de l’ancien Tibet[9].

Pour Pierre Chapoutot, professeur d'histoire-géographie, alpiniste et écrivain, Laurent Deshayes est « visiblement un tibétophile »[10], et « un défenseur convaincu de la cause tibétaine »[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Mémoires et thèses

  • Le Tibet de la fin du XIXe siècle à 1914. Enjeux et rivalités entre Tibétains, Anglais, Russes, Chinois et Français, Maîtrise, juin 1992 (dir. Pr Jacques Weber)
  • La question tibétaine, 1914-1935, DEA, octobre 1993 (dir. Pr Jacques Weber)
  • La Mission du Tibet (1846-1952). Des pionniers, des prêtres, des Français entre Chine et Tibet, thèse, le 20 décembre 2001 (dir. Pr Jacques Weber)

Livres

Articles

  • Tibet : le chant du cygne ?, in Mutations asiatiques, 1999, n° 13, p. 5-7
  • Histoires communes du Tibet et de la Chine : souveraineté, suzeraineté, indépendance? Quelle justification historique de l'occupation chinoise du Tibet ?, in Lhaksam, juillet 2003, n° 11, p. 2-6
  • La fin de ce monde dans les religions indiennes, in Le Monde des religions, 2006, n° 16, p. 36-37
  • Les nirvanas du bouddhisme, in Le Monde des religions, 2006, n° 16, p. 48-49
  • Le XVe Dalaï Lama sera-t-il élu ?, in Le Monde des religions, n° 27, 01/01/2008, p. 16-17
  • Khandro Rinpoché : bouddhiste au féminin, in Le Monde des religions, n° 27, 01/01/2008, p. 58-59
  • Maître spirituel: Rétchoung, le disciple rayonnant, in Le Monde des religions, n° 34, mars-avril 2009, p. 54-55

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des membres du CRHIA
  2. Laurent Deshayes, Bibliomonde.
  3. Biographie sur presses-renaissance
  4. Laurent Deshayes, site clio.fr.
  5. CRHIA : Chercheurs et Enseignants-chercheurs.
  6. Les membres du CRHIA.
  7. Le Monde des Religions : collaborations de Laurent Deshayes.
  8. Frédéric Lenoir, Népal - Inde, au pays du Bouddha, 19 septembre 2013, La Vie
  9. Bernard Krouck, compte rendu de L’épopée des Tibétains entre mythe et réalité (Fayard, Paris, 2002), in Revue d’histoire diplomatique, vol. 117, 2003, pp. 84-85 : « Si on sent perser leur sympathie pour ce peuple attachant et singulier, et la quatrième de couverture montre Laurent Deshayes et Frédéric Lenoir en compagnie du Dalaï-Lama, le livre a l’insigne mérite de ne rien occulter des erreurs et des tares de l’ancien Tibet. »
  10. Pierre Chapoutot, Tibet imaginaire, Tibet réél, Annales Groupe de haute montagne 2001, p 87 « Il n’existe actuellement en français qu’un seul ouvrage complet sur cette question : Laurent Deshayes, Histoire du Tibet, éd. Fayard, 1997. L’auteur, qui est visiblement un tibétophile, délivre p. 16 cet avertissement : « Il est tentant de partir de la situation actuelle des Tibétains, dramatique à bien des égards, pour lire l’histoire de leur pays. Il ne suffit pas cependant d’être une victime aujourd’hui pour blanchir le passé, ni d’avoir pour chef de l’État exilé un apôtre de la paix pour présumer de la probité de la structure religieuse et politique du Tibet d’autrefois. » »
  11. Pierre Chapoutot, Géopolitique du Tibet: Tibet imaginaire, Tibet réel, sur le site Cafés géographiques, 27 février 2002 : « Deshayes, ouvr. cité, p. 351-353. Rappelons que cet auteur est un défenseur convaincu de la cause tibétaine ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Chronologie historique détaillée du Tibet, établie par M. Wangpo Bashi du Bureau du Tibet à Paris avec la collaboration de Laurent Deshayes, sur le site Campagne internationale pour le Tibet
  • Le bouddhisme tibétain, Philippe Cornu, Fabrice Midal, Laurent Deshayes, Pierre Arènes, Claude B. Levenson, Frédéric Lenoir, Le Monde des Religions, n° 30, 1er juillet 2008
  • Le sexe et les religions, Gabrielle Monthelie, Florence Quentin, Salomon Malka, Macha Fogel, Jennifer Schwarz, Malek Chebel, Cyrille J.-D. Savary, Laurent Deshayes, Maïté Darnault, in Le Monde des Religions, n° 36, 1er juillet 2009