Langues elfiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues elfiques (également appelées simplement elfique ou elfe) sont des langues imaginaires parlées par les peuples elfes de diverses œuvres de fantasy. Leur degré d'élaboration est très variable, de la simple allusion à l'élaboration d'une véritable langue construite.

En particulier, J. R. R. Tolkien, en parallèle à l'écriture des récits de la Terre du Milieu, a inventé une série de langues elfiques dont l'existence ne se réduit pas à leur mention en narration. La mythologie qu'il a créée s'est articulée autour de ces langues, en commençant avec ce qu'il appelait au départ qenya et goldogrin, les premières formes des langues elfiques, qui devinrent ultérieurement le quenya (haut-elfique) et le sindarin (gris elfique), les deux langues les plus complètes qu'il ait inventées. Il a également élaboré d'autres langues, plus parcellaires, apparentées à ces deux-là. Les Elfes sont aussi crédités de l'invention des deux principaux systèmes d'écriture : les tengwar de Fëanor et les cirth de Daeron. Avec d'autres langues non-elfiques placées dans le même monde imaginaire, elles forment l'ensemble des langues de la Terre du Milieu. Elles sont l'objet d'études de la part de l'Elvish Linguistic Fellowship.

Articles connexes[modifier | modifier le code]