Narration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La narration désigne un récit détaillé, mais aussi la structure générale de ce récit. Dans la rhétorique antique, il s’agit de la seconde partie du discours après l’exorde[1], celle où l’orateur fait le récit des faits.

Le schéma narratif le plus simple d'une œuvre est généralement le suivant :

  1. Situation initiale ;
  2. Élément perturbateur ;
  3. Péripéties ;
  4. Élément de résolution ;
  5. Situation finale.

La nouvelle est un exemple de narration.
La narration peut se faire selon plusieurs points de vue :

  • la focalisation interne où le narrateur découvre la scène comme s'il la vivait à la place du personnage ;
  • la focalisation externe où le narrateur voit la scène de l'extérieur et n'a pas accès à la subjectivité des personnages. Il ne connaît pas le passé du personnage ;
  • le point de vue omniscient (aussi appelé focalisation zéro) où le narrateur est au courant de tout ce qui se passe et de l'ensemble des personnages présents et de leurs pensées et gestes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rhétorique à Herennius, anonyme, Ier siècle av. J.-C., livre I.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]