Langue imaginaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le développement des œuvres de fiction, notamment dans le domaine de la science-fiction et du fantastique, a conduit à la création par les auteurs de langues imaginaires. On peut citer quelques exemples célèbres, tels que le novlangue dans 1984 de George Orwell, les langues elfiques (quenya et sindarin) dans les ouvrages de John Tolkien ayant pour cadre l'univers de la Terre du Milieu, ou encore le klingon dans Star Trek.

Pour la bande musicale du film La Communauté de l'anneau de Peter Jackson, la chanteuse irlandaise Enya a interprété une chanson en quenya (May It Be, 2001), et une autre en sindarin (Aníron).

Origines de créations de langues imaginaires[modifier | modifier le code]

Œuvres utilisant des langues construites[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]