Phitsanulok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

16° 48′ 57″ N 100° 15′ 49″ E / 16.81583333, 100.26361111 ()

Phitsanulok
Quartier de la rue Aka Thotsarot
Quartier de la rue Aka Thotsarot
Administration
Pays Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Province Province de Phitsanulok
Démographie
Population 108 697 hab. (estimation 2007)
Géographie
Coordonnées 16° 48′ 57″ N 100° 15′ 49″ E / 16.815833333333, 100.26361111111 ()16° 48′ 57″ Nord 100° 15′ 49″ Est / 16.815833333333, 100.26361111111 ()  
Altitude 45 m
Superficie de l'agglomération 1 081 500 ha = 10 815 km2

Géolocalisation sur la carte : Thaïlande (administrative)

Voir sur la carte Thaïlande administrative
City locator 14.svg
Phitsanulok

Phitsanulok est une ville de la région Nord de la Thaïlande, dans la province de Phitsanulok, à 343 kilomètres[1] de Bangkok. C'est l'une des plus grandes villes de Thaïlande (21e), reconstruite après avoir été ravagée par un incendie en 1960.

Ancienne cité du royaume de Siam, c'est la ville de naissance du roi Naresuan Le Grand (1555-1605).

Géographie[modifier | modifier le code]

La Nan à Phitsanulok.

La ville est située au cœur des plaines centrales de la Thaïlande, à 45 mètres d’altitude, sur la Nan, un tributaire de la Chao Phraya sur lequel on observe encore quelques maisons flottantes.

Vers l’est, les chutes d’eau et les parcs nationaux (Thung Salaeng Luang, Phu Hin Rong Kla, Namtok Chat Trakan et Kaeng Chet Khwae) offrent des occasions de promenades au milieu de la nature[2].

Au nord, les terres s’élèvent progressivement jusqu’aux 2 565 mètres d'altitude du Doi Inthanon, le point culminant du pays, dans la province de Chiang Mai.

Histoire[modifier | modifier le code]

Empire khmer[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle, la ville de Phitsanulok était un petit avant-poste khmer nommé Song Khwae, ce qui signifie deux rivières[3]. La Nan et la Khwae Noi traversaient la ville, en faisant un passage stratégique du nord de la Thaïlande.

Période de Sukhothaï (1238-1365)[modifier | modifier le code]

Phitsanulok était la ville principale de l'est du Royaume de Sukhothaï (1238-1365). C'est de cette époque que datent le Wat Aranyik et le Wat Chedi Yod Thong.

Un stupa du Wat Aranyik.

Royaume d'Ayutthaya (1350-1767)[modifier | modifier le code]

Monument de Naresuan à l'Université de Phitsanulok.

Le Wat Phra Sri Rattana Mahathat fut construit en 1357.

En 1419, le roi de Sukhothaï Sailuethai, vassal d'Ayutthaya, transféra sa capitale de Sukhothaï à Phitsanulok. La ville resta capitale du royaume de Sukhothaï jusqu'à la disparition de celui-ci en 1448.

Le roi d'Ayutthaya Borommatrailokanat transféra à son tour sa capitale d'Ayutthaya à Phitsanulok en 1463 pour mieux contrôler les frontières du nord de son royaume lors de la guerre contre le Lanna (1456-1474). C'est durant son règne que furent construits le Wat Ratchaburana et le Wat Nang Phaya. Son successeur Boromma Ratchathirat III (1488-1491) ramena la capitale à Ayutthaya.

En 1555, le roi Naresuan le Grand naquit dans la cité[4], et la région fut un lieu de recrutement important durant les guerres qu'il mena contre les birmans de la Dynastie Taungû[4].

En 1756, le roi Boromakot fit construire les portes intérieures en nacre du Wat Phra Sri Rattana Mahathat.

Après la chute d'Ayutthaya devant les birmans du roi Hsinbyushin en 1767, un moine fou arracha le contrôle de la ville à son gouverneur. Le roi Taksin le Grand (1734-1782) fut blessé au cours d'une tentative infructueuse pour reprendre la ville.

Transports[modifier | modifier le code]

Phitsanulok est reliée à la capitale par le réseau ferré nord, qui joint quotidiennement Chiang Mai à Bangkok (Gare Hua Lamphong).

La ville possède également un aéroport international[5], qui est un important carrefour aérien, avec notamment des vols réguliers vers la métropole, grâce à Nok Air, une compagnie aérienne thaïlandaise à bas coûts (low-cost) basée à l'aéroport international Don Muang de Bangkok.

Des bus permettent également de se rendre de Phitsanulok aux principales ville du pays. Pour les trajets longue distance, c'est le moyen de transport numéro 1 en Thaïlande car le réseau est dense et les tarifs abordables.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cordonnées géographiques de Phitsanulok (Dateandtime.info)
  2. Site thailande-online
  3. ThaiTambon.com
  4. a et b Province page from the Tourist Authority of Thailand
  5. Site vols.idealo.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :