Léonard Parker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pearlman.

Leonard Parker (né Leonard Pearlman à Brooklyn, un quartier de la ville de New York City, située elle même dans l'état de New York) est professeur émérite de Physique et ancien directeur du Center for Gravitation and Cosmology à l'université du Wisconsin-Milwaukee. À la fin des années 1960, Parker créa un nouveau domaine de la physique : la théorie quantique des champs dans un espace-temps courbe. Spécifiquement, en appliquant la technique des transformations de Bogoliubov à la théorie quantique des champs, avec un champ gravitationnel variable, il découvrit le mécanisme désormais connu sous le nom deproduction de particule gravitationnelle. Son travail a inspiré des recherches de centaines de physiciens et a été cité dans plus de 2000 articles scientifiques soumis à comité de lecture. Il est crédité dans les mémoires du chercheur soviétique Andreï Sakharov et a aidé Stephen Hawking à découvrir la création de particules par les trous noirs.

Récemment, Parker a coécrit, avec David Toms de l'Université de Newcastle, un ultime additif à l'ouvrage destiné aux étudiants de haut niveau sur la théorie quantique des champs dans un espace-temps courbe, intitulé Quantum Field Theory in Curved Spacetime: Quantized Fields and Gravity (Cambridge University Press, 2009, ISBN 978-0521877879).

Il a obtenu son doctorat à l'université Harvard en 1967. Son directeur de thèse était Sidney Coleman.

Récompenses et honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]