Sidney Coleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coleman.
Sidney Coleman

Sidney Richard Coleman (7 mars 1937 - 18 novembre 2007), est un physicien théorique.

Il fut professeur émérite à l'université Harvard et l'auteur du classique Aspects of Symmetry, non traduit en français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Coleman a été élève de Murray Gell-Mann et a obtenu son Ph.D. en 1962 à Caltech.

Parmi les anciens étudiants de Coleman, on trouve H. David Politzer, Lee Smolin, David Griffiths, Anthony Zee (en), Erick Weinberg (en), Paul Steinhardt et John Hagelin[1].

En 1980 il devient membre de la National Academy of Sciences dans la section physique.

Dans une entrevue pour The Boston Globe en janvier 2008, après le décès de Coleman, le lauréat du prix Nobel de physique Sheldon Glashow a dit : « C'est un géant d'une certaine façon, parce qu'il est inconnu du grand public [...] Il n'est pas un Stephen Hawking ; il est presque invisible en-dehors. Cependant, dans la communauté des physiciens théoriques, c'est une sorte de dieu majeur. C'est le physicien des physiciens[trad 1]. »[2]

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Sidney Coleman, Aspects of symmetry : selected Erice lectures of Sidney Coleman, Cambridge England New York, Cambridge University Press,‎ 1988 (ISBN 0521318270).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « He was a giant in a peculiar sense, because he's not known to the general populace [...] He's not a Stephen Hawking; he has virtually no visibility outside. But within the community of theoretical physicists, he's kind of a major god. He is the physicist's physicist. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sidney Coleman sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. (en) Bryan Marquard, « Sidney Coleman; Harvard icon taught physics classes with wit », The Boston Globe,‎ 20 janvier 2008 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]