Kiji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kizhi Pogost *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Le pogost de Kiji vu du lac Onega
Le pogost de Kiji vu du lac Onega
Coordonnées 62° 04′ 17″ N 35° 13′ 39″ E / 62.07139, 35.227562° 04′ 17″ Nord 35° 13′ 39″ Est / 62.07139, 35.2275  
Pays Drapeau de la Russie Russie
Subdivision République de Carélie
Type Culturel
Critères (i) (iv) (v)
Numéro
d’identification
544
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1990 (14e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Kiji (en russe : Кижи) est une île du lac Onega, au sud de la presqu'île de Zaonejie, dans le nord de la Russie européenne (république de Carélie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Île de Kiji.
Article détaillé : Zaonejie.

L'île de Kiji est longue de 7 km et large de 500 m. Elle est entourée d'un archipel d'environ 5 000 îles et îlots, dont certains ne mesurent pas plus de deux mètres de diamètre. Mais certaines îles sont plus grandes, jusqu'à 35 km de longueur. Le district de Kiji est occupé de longue date par l'homme, et comptait plus de 100 villages au XVIe siècle.

Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pogost de Kiji.

Kiji est mondialement célèbre pour son enclos paroissial (pogost) constitué de deux églises du XVIIIe siècle et un clocher octogonal entourés d'un enclos, le tout édifié en bois. Le joyau de cet ensemble unique est l'église de la Transfiguration, ouvrage de charpente coiffé de 22 bulbes argentés formant une sorte de pyramide. Elle contient une belle iconostase baroque. L'église de l'Intercession de la Vierge, surmontée de neuf bulbes, a été édifiée à proximité en 1764. La couverture de ces deux édifices est elle-même en bois, et le tout a été assemblé sans clous ni vis ou pièce métallique.

Plusieurs autres monuments religieux, un moulin à vent et des maisons également en bois se trouvent à proximité : un musée de plein air consacré à l'architecture en bois avait été fondé par les autorités soviétiques en 1960 et des constructions relevant de cette technique ont été rassemblées ici, notamment la chapelle Saint-Lazare datant du XIVe siècle — la plus ancienne de Russie, provenant du monastère de Mourom.

Le caractère exceptionnel de cet ensemble monumental lui a valu d'être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1990.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres sites similaires du patrimoine mondial :

Liens externes[modifier | modifier le code]