Jumelles Nete

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jumelles Nete

Surnom Neta & China Costamagna
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre musical Musique populaire, folk
Années actives Depuis 1940 jusqu'à 1995

Les jumelles Nete (en italien : Le Gemelle Nete) sont deux sœurs jumelles italiennes, couturières devenues chanteuses d'airs populaires italiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les jumelles Anna (Neta) et Domenica (China) Costamagna sont nées à Trinità, dans la province de Coni en Italie en 1911. Elles ont débuté leur vie professionnelle comme couturières : Neta cousant des chemises et China effectuant des travaux de broderie. Pendant les années 1940, elles ont étudié la musique en autodidactes, Neta jouant de la guitare et China de la mandoline.

Pendant près de 50 ans, elles ont chanté les chansons populaires italiennes des mondine et des ouvrières et ouvriers ainsi que d'autres inspirées par le boom économique. La municipalité de Trinità publia un livre en 2001 sur leur activité artistique comprenant des textes de journalistes et d'artistes comme Renzo Arbore (it) et Aldo Grasso (it)[1].

China est morte en 1990 et Neta a continué de chanter en solo ou avec d'autres groupes jusqu'à sa mort en 2002[2].

Postérité[modifier | modifier le code]

La municipalité de Trinità organise tous les deux ans depuis 2011 le Gemelle Nete Pride[3] avec la participation de chanteurs populaires connus qui reprennent les chansons de Neta et China.

Discographie[modifier | modifier le code]

Quelques-unes de leurs chansons les plus connues sont :

  • Amor di pastorello
  • Balocchi e profumi
  • Canti nuovi
  • Creola
  • Donna
  • La piccola fioraia
  • Ladra
  • Meglio sarebbe
  • Miniera
  • Nina panca
  • Sogni d'oro
  • Stornelli campagnoli
  • Tic e tic, tac e tac (Gira, rigira biondina)
  • Un bacio a mezzanotte

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marita Rosa, All'ombra di Gaia. Romanzo con figure: le gemelle Nete, Éditions Ass. Primalpe Costanzo Martini, page 190, 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tace la chitarra dell'ultima gemella Neta
  2. Addio a Anna Costamagna, la sopravvissuta delle Gemelle Nete
  3. Un successo strepitoso quello di ieri sera a Trinità per il "Gemelle Nete Pride"

Liens externes[modifier | modifier le code]