Joshua Humphreys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Planche 29 des Views of Philadelphia de William Birch montrant la construction du Philadelphia. L'homme qui se tient debout au premier plan pourrait être Humphreys.

Joshua Humphreys, né le 17 juin 1751 à Haveford Township, en Pennsylvanie, et décédé dans la même ville le 12 janvier 1838, est un architecte naval américain. Il est le fils de Joshua Humphry et de Sarah Williams[1], petit-fils d'Hannah Wynne (elle-même sœur du Dr Thomas Wynne). Il est également le neveu de Charles Humphreys. Il habitait la résidence de Pont Reading.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant son enfance, Humphreys apprend le métier d’architecte de marine à Philadelphie. Durant la guerre d’indépendance, il participe activement à l'élaboration de la frégate Randolph ainsi qu'à celle d'un navire de 74 canons qui n'est cependant jamais construit[2].

Après la guerre, il devient constructeur naval à Philadelphie. Quand le Congrès vote la Naval Act of 1794, décidant la construction de six frégates, il est choisi pour en élaborer pour les plans. Il est désigné Naval Constructor le 28 juin 1974 et commence à travailler sur trois navires qui constituent les trois premiers navires conçus pour l'United States Navy. L'une de ses inspirations est la frégate South Carolina[2].

Le United States est construit par Humphreys à Philadelphie. Premier navire du groupe des « six frégates originelles de l'United States Navy », le bâtiment est lancé le 10 mai 1797. Ces navires, plus larges et plus rapides que les autres bâtiments similaires, constituent l'épine dorsale de la marine américaine durant la guerre de 1812[2].

Au total, les six frégates originelles sont à lui attribuer : l'United States, la Constellation, la USS Constitution, la Congress, la Chesapeake et la President. Seule la Constitution est encore à flots en 2014.

Famille[modifier | modifier le code]

Son oncle, Charles Humphreys, était membre du Congrès continental. Son fils, Samuel Humphreys, fut également architecte naval. Son petit fils, Andrew A. Humphreys, s'engagea dans l'Army et participa à la guerre de Sécession du côté de l'Union comme major général.

Hommages[modifier | modifier le code]

Deux navires furent nommés en son honneur : le destroyer USS Humphreys (DD-236)[3] et le ravitailleur USNS Joshua Humphreys (T-AO-188)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Généalogie de la famille Humphreys, sur le site internet « Cowaro » (consulté le 25 juillet 2014).
  2. a, b et c (en) Humphreys, sur le Dictionary of American Naval Fighting Ships (consulté le 25 juillet 2014).
  3. (en) Humhreys (DD 236) (ex-DD 236, APD 12)- Destroyer, fiche de l'USS Humphreys (DD-236) sur le Naval Vessel Register (consulté le 25 juillet 2014).
  4. (en) USNS Joshua Humphreys (T-AO 188) - Oiler, fiche de l'USS Humphreys (DD-236) sur le Naval Vessel Register (consulté le 25 juillet 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]