Joan Aiken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aiken.

Joan Aiken

Description de cette image, également commentée ci-après

Joan Aiken en 1984

Nom de naissance Joan Delano Aiken
Activités Romanciere, nouvelliste
Naissance 4 septembre 1924
Rye, Sussex de l'Est, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 4 janvier 2004 (à 79 ans)
Petworth (en), Sussex de l'Ouest, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman policier,
littérature d'enfance et de jeunesse

Œuvres principales

  • Mort un dimanche de pluie (1972)

Joan Aiken, née le 4 septembre 1924 à Rye dans le comté du Sussex de l'Est en Angleterre et morte à Petworth (en), Sussex de l'Ouest, le 4 janvier 2004, est une écrivaine anglaise. Elle est la fille du poète américain Conrad Aiken.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle travaille successivement à la BBC et à la bibliothèque du centre d'information des Nations unies.

Pendant la deuxième moitié des années 1950, elle est rédactrice, puis directrice de publication du magazine Argosy où paraissent ses premières nouvelles policières. Elle continue d'en écrire pendant la décennie suivante, et se forge une réputation de nouvelliste.

En parallèle, dès 1953, elle compose des livres pour enfants.

En 1972, la parution de Mort un dimanche de pluie, la consacre comme une de ces reines du suspense anglaises qui savent distiller l'angoisse avec délectation.

Elle est admise au Detection Club en 1971.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Death on a Rainy Sunday (1972)
    Publié en français sous le titre Mort un dimanche de pluie, Paris, PAC, coll. Red Label B.B. no 15, 1978 ; réédition, Paris, Rivages/Noir no 11, 1986
  • The Five-Minute Marriage (1977)
    Publié en français sous le titre Mariage blanc, Presses de la Cité, 1979

Romans de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The Wolves of Willoughby Chase
    Publié en français sous le titre Sylvia et Bonnie au pays des loups, G. P., 1966
    Publié en français sous le titre Le Manoir aux Loups, Gallimard Jeunesse, 1995
  • A Necklace of Raindrops (1968)
    Publié en français sous le titre Les Perles de la pluie, G. P., 1981
  • Arabel's Raven (1972)
    Publié en français sous le titre Le Corbeau d'Arabelle, Fernand Nathan, 1982
  • Mortimer's Tie (1976)
    Publié en français sous le titre Arabelle en croisière, Fernand Nathan, 1983
  • Le Bois des ombres, Gallimard Jeunesse, 1995.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Music for the Wicked Countess (1955)
  • Follow My Fancy (1956)
  • Model Wife (1956)
  • Cricket (1956)
  • A Gay as Cheese (1956)
  • A Mermaid too Many (1957)
  • Belle of the Ball (1958)
  • Sonata for Harp and Bicycle (1958)
  • Searching for Summer (1958)
  • A Walk in the Wood ou Marmelade Wine (1958)
    Publié en français sous le titre Promenade en forêt, Paris, Opta, Mystère Magazine no 227, décembre 1966
  • Furry Night (1958)
  • Spur of the Moment (1959)
  • Safe and Soundproof (1959)
  • A Leg Full of Rubies (1959)
  • Octopi in the Sky (1959)
  • Elephant’s Ear (1960)
  • The Dreamers (1960)
  • Let Down Your Hair (1960)
  • Hit and Run (1960)
  • Do You Dig Grieg? (1960)
  • Honeymaroon (1960)
  • Mayhem and Marjoram (1960)
  • Socksy Boy (1961)
  • River Boy (1961)
  • Five Green Moons (1961)
  • I’m Still in Love with My Boss (1961)
  • Come to the Fair (1961)
  • Midwinter Nightingale (1962)
  • A Set for Every Sheep (1962)
  • A Surfeit of Apricorns (1963)
  • Lodging for the Night (1963)
  • Trouble with Gus (1963)
  • Worst-Natur’d Muse (1963)
  • Sultan’s Splash (1963)
  • Mad About the Place (1964)
  • Lease of a Gold-Banded Pen (1964)
  • Conspiracy of Two (1965)
  • Mademoiselle Crusoe (1966)
  • Take a Book Wherever You Go (1973)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Joan Aiken sur l’Internet Movie Database