Jim Rotondi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jim Rotondi (né le 28 août 1962) est un trompettiste de jazz américain, compositeur et professeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 28 août 1962 à Butte dans l'État du Montana aux États-Unis, il est le cadet d’une famille de cinq enfants. Sa mère, professeur de piano l’encourage très tôt à l’étude de la musique. Jim commence le piano à l’âge de huit ans puis s’oriente quatre ans plus tard vers la trompette. À quatorze ans, il découvre les enregistrements de Clifford Brown et commence à se passionner pour le jazz.

En 1984, alors étudiant à l’université de North Texas (University of North Texas), il obtient la première place au concours International Trumpet Guild. En 1987, il s’installe à New York où il travaille avec des musiciens reconnus : Ray Charles, Lionel Hampton, Toshiko Akiyoshi Jazz Orchestra, Lou Donaldson, Curtis Fuller et George Coleman.

Il poursuit sa carrière à New York où il joue et enseigne la trompette. Il se produit également à l’étranger notamment en Europe et au Japon. Il est aussi professeur à l'Université de musique et d'art dramatique de Graz en Autriche[1].

Jim a actuellement douze albums à son actif sur les labels Criss Cross, Sharp Nine, et plus récemment Posi-Tone et a participé à l'élaboration de plus de 50 albums.

Jim est également le leader de deux groupes : un quintet où figure le vibraphoniste Joe Locke et Full House, à dominante électronique, où il collabore avec le pianiste David Hazeltine. Il enregistre Paris Blue avec Kyle Eastwood[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jim Rotondi » (voir la liste des auteurs)

  1. http://www.trumpetplayersdirectory.com/trumpetplayerjimrotondi.html
  2. Sylvain Siclier. Kyle Eastwood. Le Monde, 20 juin 2005.