Jean Pépin (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Pépin et Pépin.

Jean Pépin (né le , décédé le ) est un philosophe français spécialisé dans l'histoire de la philosophie antique. Ses travaux ont eu une grande influence sur l'étude du néoplatonisme.

Parcours[modifier | modifier le code]

De 1942 à 1948, il étudie la philosophie et la théologie à Toulouse. En 1950, il est admis au CNRS, où il fonde en 1969 l'équipe de recherche « Histoire des doctrines de la fin de l'Antiquité et du haut Moyen âge » (UPR76) qu'il dirigera jusqu'en 1986. Parallèlement, il enseigne à partir de 1963 à l'École Pratique des Hautes Études (IVe section : Sciences historiques et philologiques). En 1979, il fonde la collection « Histoire des doctrines de l'Antiquité classique » chez Vrin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mythe et allégorie, Paris, Éditions Montaigne, 1958.
  • Les Deux approches du christianisme, Paris, Éditions de Minuit, 1961.
  • Théologie cosmique et théologie chrétienne, Paris, PUF, « Bibliothèque de philosophie contemporaine », 1964.
  • Dante et la tradition de l'allégorie, Montréal, Institut d'études médiévales-Paris, Librairie philosophique J. Vrin, 1970.
  • Idées grecques sur l'homme et sur Dieu, Paris, Les Belles Lettres, 1971.
  • Saint Augustin et la dialectique, Paris, Villanova (Pa.), Villanova university press, 1976.
  • Études sur les lectures philosophiques de saint Augustin, Amsterdam, A.M. Hakkert, 1977.
  • De la philosophie ancienne à la théologie patristique, London, Variorum reprints, 1986.
  • (dir.), Proclus lecteur et interprète des anciens, Paris, Éditions du CNRS, 1987.
  • La Tradition de l'allégorie de Philon d'Alexandrie à Dante, Paris, Études augustiniennes, 1987.