Jean Pépin (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Pépin et Pépin.

Jean Pépin (né le 30 mars 1924, décédé le 10 septembre 2005) est un philosophe français spécialisé dans l'histoire de la philosophie antique. Ses travaux ont eu une grande influence sur l'étude du néoplatonisme.

Parcours[modifier | modifier le code]

De 1942 à 1948, il étudie la philosophie et la théologie à Toulouse. En 1950, il est admis au CNRS, où il fonde en 1969 l'équipe de recherche « Histoire des doctrines de la fin de l'Antiquité et du haut Moyen âge » (UPR76) qu'il dirigera jusqu'en 1986. Parallèlement, il enseigne à partir de 1963 à l'École Pratique des Hautes Études (IVe section : Sciences historiques et philologiques). En 1979, il fonde la collection « Histoire des doctrines de l'Antiquité classique » chez Vrin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mythe et allégorie, Paris, Éditions Montaigne, 1958.
  • Les Deux approches du christianisme, Paris, Éditions de Minuit, 1961.
  • Théologie cosmique et théologie chrétienne, Paris, PUF, « Bibliothèque de philosophie contemporaine », 1964.
  • Dante et la tradition de l'allégorie, Montréal, Institut d'études médiévales-Paris, Librairie philosophique J. Vrin, 1970.
  • Idées grecques sur l'homme et sur Dieu, Paris, Les Belles Lettres, 1971.
  • Saint Augustin et la dialectique, Paris, Villanova (Pa.), Villanova university press, 1976.
  • Études sur les lectures philosophiques de saint Augustin, Amsterdam, A.M. Hakkert, 1977.
  • De la philosophie ancienne à la théologie patristique, London, Variorum reprints, 1986.
  • (dir.), Proclus lecteur et interprète des anciens, Paris, Éditions du CNRS, 1987.
  • La Tradition de l'allégorie de Philon d'Alexandrie à Dante, Paris, Études augustiniennes, 1987