Jean Ier de Mecklembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Ier de Mecklembourg, dit Le Théologien (en allemand: Johann Ier von Mecklenburg der Theologe), né en 1211, décédé en 1264.

Il fut prince de Mecklembourg de 1226/1234 à 1264.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Henri II Borwin de Mecklembourg et de Christine de Suède.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1229, Jean Ier de Mecklembourg épousa Luitgarde d’Henneberg († 1267), (fille du comte Poppo VII d’Henneberg)

Sept enfants sont nés de cette union :

  • Henri Ier de Mecklembourg, prince de Mecklembourg
  • Albert Ier de Mecklembourg († 15/17 mai 1265), coprince de Mecklembourg de 1264 à 1265
  • Nicolas de Mecklembourg (†8/9 juin 1290), Prévôt de Schwerin coprince de Mecklembourg de 1271 à 1283
  • Jean II de Mecklembourg († 14 octobre 1299), prince de Mecklembourg de 1275 à 1297, coprince de Mecklembourg de 1287 à 1299, il épousa Richarde d’Arnsberg (fille du comte Louis d’Arnsberg)
  • Élisabeth de Mecklembourg (1280), en 1250 elle épousa le comte Gérard Ier de Hosltein-Itzehoe († 1290).

En 1262, Jean Ier de Mecklembourg signa un traité d’alliance avec la Saxe contre le Danemark. Il fut inhumé au monastère de Doberan.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Jean Ier de Mecklembourg appartient à la première branche de la Maison de Mecklembourg.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]

  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Mecklemburg-Wismar », p.  2430.

de.wikipedia.org