Jean-Baptiste de Richardville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste de Richardville

Le chef amérindien Jean Baptiste de Richardville, aussi connu sous le nom de Peshewa ("Chat sauvage") ou de Joseph Richardville, né vers 1761 et mort en 1841, est le dernier chef des Miamis unis.

Il est né dans le village de Kekionga, actuellement Fort Wayne (Indiana), d’un marchand français, Joseph Drouet de Richardville et d’une Miami de haut rang, Tacumwah.

Après avoir signé le traité de Mississinwas, Richardville vit à la Richardville House, à Fort Wayne, maison construite par l’État fédéral, comme stipulé sur le contrat.