James Massey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massey.

James Massey

Nom de naissance James Lee Massey
Naissance 11 février 1934
Wauseon, Ohio
Décès 16 juin 2013 (à 79 ans)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession

James Lee Massey (né le 11 février 1934 à Wauseon, Ohio et mort le 16 juin 2013) est un cryptologue américain. Ingénieur en électricité, diplômé de l'Université Notre Dame, Indiana, Massey obtient un doctorat, consacré à la théorie des codes (« Threshold Decoding »), en 1962 au Massachusetts Institute of Technology (MIT). À la suite de son doctorat, il obtient un poste d'assistant professor, à l'université Notre Dame. De 1977 à 1980, il enseigna d'abord au MIT puis à l'Université de Californie à Los Angeles. Enfin, en 1980, il devient professeur du laboratoire de traitement du signal à l'EPFZ à Zurich en Suisse. Il reste à l'EPFZ jusqu'à ce qu'il prenne sa retraite le 1er avril 1998.

James Massey a largement contribué aux domaines de la cryptographie et de la théorie de l'information. Pour ses publications et ses ouvrages, il a reçu plusieurs distinctions dont le Shannon Award décerné par l'IEEE. En 1992, il reçoit le Alexander Graham Bell Medal également attribué par IEEE. Massey est à l'origine de plusieurs brevets.

Dans ses contributions les plus connues figure l'algorithme de chiffrement symétrique IDEA qu'il a conçu avec Xuejia Lai et que l'on retrouve par exemple dans openssl. On lui doit également un algorithme de cryptanalyse de registre à décalage, portant le nom de Berlekamp-Massey -- il s'agit d'une adaptation d'un algorithme de décodage des codes BCH dû à Elwyn Berlekamp.

Massey était membre de la National Academy of Sciences aux États-Unis et membre honoraire de la Swiss Academy of Engineering Sciences.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]