Jacopo Facciolati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacopo Facciolati (né le 4 janvier 1682 à Torreglia, dans la province de Padoue en Vénétie - mort le 26 août 1769 à Padoue) est un universitaire, lexicographe et philologue italien du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents dépourvus de fortune, il fut remarqué par le cardinal Barbarigo qui le prit sous sa protection et le fit entrer au séminaire de Padoue. Doué d'une intelligence peu commune et très travailleur, il fut reçu docteur en théologie à l'âge de 20 ans avec les félicitations de la faculté.

Jacopo Facciolati professa d'abord la théologie et la philosophie au séminaire de Padoue, puis occupa la chaire de logique à l'université de cette ville (1702). À ce titre, il devait donner chaque année une harangue en latin sur un sujet de philosophie ou de rhétorique. Ces discours (Orationes) furent publiés, ce qui lui permit d'étendre sa réputation au-delà de Padoue. Il continua aussi et acheva une Histoire de l'Université de Padoue commencée par Nicolas Papadopoli-Comnène.

Avec l'aide de son élève, Egidio Forcellini, il entreprit la rédaction de livres destinés à faciliter l'étude des langues anciennes; c'est lui qui établissait le plan des ouvrages et qui se chargeait des révisions, tandis que son élève compilait les matériaux et les mettait en ordre.

C'est ainsi que naquirent de nouvelles éditions :

Son principal ouvrage, composé lui aussi avec l'aide de Forcellini, est un dictionnaire latin portant le titre : Aegidii Forcellini totius Latinitatis Lexicon. Il fut publié deux ans après sa mort en 1771, en 4 volumes. Accompagné de nombreux exemples classiques, ce dictionnaire fut très largement utilisé dans les lycées et collèges, et il servit de base aux lexiques ultérieurs.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie de Jacopo Facciolati sur le site de l'encyclopédie catholique New Advent

Sources[modifier | modifier le code]