Mario Nizzoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mario Nizzoli, en latin Nizolius, (1498-1566) fut un littérateur et philosophe italien de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Brescello (duché de Modène), Mario Nizzoli fut précepteur des neveux du comte de Gambara, puis fut professeur à l'Université de Parme, et directeur de l'Académie fondée à Sabbioneta par le prince de Gonzague pour l'enseignement des langues anciennes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui :

  • Observationes in M. Tullium Ciceronem, 1535, in-folio, ouvrage publié de nouveau en 1570, à Venise, sous le titre de Thesaurus ciceronianus, avec les additions de Nizolius, et en 1734 sous le titre de Lexicon ciceronianum, avec celles de Facciolati ;
  • De veris principiis et vera ratione philosophandi contra pseudo-philosophos, livre contre les doctrines et le langage des scolastiques, Parme, 1553, dont Leibnitz a donné une nouvelle édition avec une préface (Francfort, 1670, in-4°).

Sources[modifier | modifier le code]