JUMP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jump.
Jump/OpenJUMP
Image illustrative de l'article JUMP
Logo

Dernière version 1.6.3 ()
Environnements Plateforme Java
Langue Multilingue
Type SIG
Licence GNU General Public License[1]
Site web www.jump.net

JUMP est une application SIG[2] modulaire dont le développement a débuté en 2002 grâce à des fonds du ministère des ressources naturelles de Colombie-Britannique, et se poursuit depuis 2007 sous le nom d'OpenJUMP grâce aux efforts d'une communauté internationale. Le logiciel est distribué sous licence libre GPL[1].

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

  • Multi-plateforme[2] (Windows, Linux, Macintosh)
  • Lecture/écriture des formats vecteur[1] Shapefile, GML, WKT, et via des plugins additionnels, DXF, PostGIS, CSV, MIF/MID
  • Lecture des formats raster GeoTIFF, JPEG, PNG, ECW, ASC[3]
  • Fonctions permettant de modifier la géométrie et les attributs des objets[4]
  • Conforme aux spécifications SFS de OpenGIS
  • Algorithmes de traitements géométriques basés sur JTS (Java Topology Suite)
  • Nombreux plugins additionnels (ex. connexion aux bases de données PostGIS, Oracle Database, ArcSDE, requêtes, impression, symbolisation, etc.)
  • Supports de standards du web tels que WMS, WFS ou SLD
  • Environnement de programmation permettant d'étendre et de personnaliser le logiciel facilement
  • Interface traduite dans de nombreuses langues (CZ, EN, FR, DE, ES, FI, IT, JP, PT)
  • Gratuit au téléchargement et à l'utilisation

Histoire[modifier | modifier le code]

JUMP est initialement développé à partir de 2002 par la société Vivid Solutions[5] suite à un appel d'offres du ministère des ressources naturelles (ministry of sustainable resource management) de Colombie-Britannique[6]. En 2006, JUMP atteint sa version 1.2. Les financements s'arrêtent, mais la licence open source du logiciel permettent à d'autres de continuer les développements. Les fonctionnalités du logiciel sont étendues par un certain nombre de sociétés, d'universités ou de particuliers, donnant naissance à une multitude de sous-projets.

Certaines branches ne sont plus maintenues, comme les versions OpenJUMP Viatoris et OpenJUMP The Merge, développées par le projet français SIGLE en 2006 et 2007, ou encore OpenJUMP- PirolEdition de l'université allemande d'Osnabrük.

D'autres branches sont encore actives comme le logiciel Kosmo[7] (développé par la société espagnole SAIG), Deejump (développé par la société allemande Lat/Lon), AdbToolbox (développé au sein du ministère de l'environnement italien), ou encore SkyJUMP[8].

La branche principale a débuté avec l'internationalisation de l'interface utilisateur de JUMP. Le code source de cette version internationalisée a été déposé sur Sourceforge, l'un des plus importants hébergeurs de projets OpenSource, sous le nom de Jump Pilot Project. Puis le logiciel a été rebaptisé OpenJUMP. Son développement se poursuit grâce aux contributions d'une communauté internationale active.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « What is OpenJUMP? » (consulté le 23 février 2014)
  2. a et b (en) « OpenJUMP facts sheet » (consulté le 23 février 2014)
  3. (en) « OpenJUMP plugins » (consulté le 23 février 2014)
  4. (en) « JUMP Unified Mapping Platform - Data Sheet » (consulté le 23 février 2014)
  5. (en) « Our products - JUMP Unified Mapping Platform - Credits » (consulté le 23 février 2014)
  6. (en) « JUMP Unified Mapping Platform - Credits » (consulté le 23 février 2014)
  7. (en) « Welcome to Kosmo » (consulté le 23 février 2014)
  8. (en) « Skyjump » (consulté le 23 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]