Israel Kirzner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Israël Kirzner

Israël Kirzner (né le 13 février 1930 à Londres en Grande-Bretagne) est un économiste américain appartenant à l'école autrichienne d’économie. Il est l'un des quatre docteurs en économie formés par Ludwig von Mises. Il a enseigné à l'Université de New York.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses contributions à la science économique concernent le rôle de l'entrepreneur comme créateur d'information sous forme d'occasions de profit, aussi bien comme innovateur que comme agent des ajustements sur les marchés. Kirzner envisage la fonction de l'entrepreneur comme un aspect de toute activité humaine, et non comme une fonction sociale spécialisée : tout le monde est entrepreneur, parce que tout le monde invente sans arrêt des occasions de profit et les utilise, le profit étant l'écart perçu entre la valeur d'une action et la valeur des choix concurrents (valeur qui représente le coût de cette action). L'approche dynamique d'Israel Kirzner envisage le marché comme un processus et non comme un automatisme pré-déterminé, ce qui le rapproche de Friedrich Hayek dans sa manière de présenter la concurrence, contre les tenants de la « concurrence pure et parfaite ».

Dans son livre, Discovery, Capitalism, and Distributive Justice (Découverte, Capitalisme et justice distributive) en 1989, Kirzner présente un aspect de l'éthique du capitalisme : c'est lorsque l'entrepreneur est ouvert aux occasions de profit - « vigilant », en situation d'« alerte » (alertness), qu'il découvre de nouvelles manières, plus avantageuses au moins pour lui, d'utiliser certaines ressources. Le profit que tout entrepreneur obtient de cette découverte est justifié par le fait que c'est lui qui a créé cette valeur supplémentaire quel que soit l'effort en cause.

En insistant sur le fait que l'information des acteurs sociaux sur la possibilité d'agir doit forcément naître dans la conscience de ceux qui agissent, Israël Kirzner a eu l'occasion de réfléchir aux conditions institutionnelles qui permettent à cette information d'être aussi riche et pertinente que possible :

- Quand on demeure dans une analyse en termes d'équilibre, on en conclut que les gens (n')ont tendance à s'informer (que) dans la mesure où ils y ont un intérêt personnel : s'ils ne peuvent pas profiter du fruit de ces recherches, ou s'ils peuvent en obliger d'autres à subir les conséquences de leurs erreurs, l'information sera plus pauvre et plus mauvaise : d'où l'importance de la responsabilité comme moyen de la régulation sociale.

- Lorsqu'on tire les conséquences du fait que l'information est une création de l'esprit, on peut mesurer à quel point l'analyse en termes d'équilibre, si elle permet de bien prévoir les conséquences à terme de situations connues, dépend pour son existence même de faits qui n'en font pas partie : elle ne peut décrire ni la production elle-même ni les actes qui réalisent concrètement la tendance à l'équilibre qu'elle postule.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Entrepreneurial Discovery and The Competitive Market Process: An Austrian Approach, Journal of Economic Literature, mars 1997
  • The Meaning of Market Process, Routledge, 1992, ISBN 978-0415068666
  • Discovery, Capitalism and Distributive Justice, Basil Blackwell, 1989
  • The Economic Point of View: An Essay in the History of Economic Thought, Kansas City: Sheed and Ward, Inc., 1976, [lire en ligne]
  • Competition and Entrepreneurship, Chicago, 1973, ISBN 0-226-43776-0

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]