Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP)[1] — anciennement nommé Institut de rééducation (IR) ou Institut de rééducation psychothérapeutique (IRP) avant le décret du 6 janvier 2005[2] –, est une structure médico-sociale française qui a pour vocation d’accueillir des enfants ou des adolescents présentant des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment les troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages.

Indication[modifier | modifier le code]

Ce sont les difficultés psychologiques qui constituent le premier élément d'indication pour une orientation vers un ITEP.

Leur intensité et leur caractère durable en constituent des éléments essentiels lorsque les manifestations perturbent la scolarisation et la socialisation, qu'elles s'expriment sur un mode d'extériorisation ou de retrait, et ne sont pas d'ordre passager, circonstanciel ou réactionnel. Il s'agit de symptômes liés à des difficultés psychologiques qui perdurent.

Les jeunes relevant d'ITEP se trouvent, malgré des potentialités intellectuelles préservées, engagés dans un processus handicapant pouvant compromettre à terme leur participation sociale[3].

Ce processus handicapant requiert des moyens thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques conjugués. Sous égide institutionnelle, un accompagnement personnalisé contribue à restaurer les compétences et potentialités des jeunes concernés, à rétablir leurs liens avec l'environnement. Cette approche interdisciplinaire à visée soignante, avec personnalisation des propositions d'intervention, constitue une des principales spécificités des ITEP.

D'une façon générale, les ITEP ne sont pas appropriés pour des enfants et adolescents présentant des troubles de type autistiques, des troubles psychotiques prédominants ou des déficiences intellectuelles[4].

Les ITEP développent nécessairement des coopérations avec l'Éducation nationale et la pédopsychiatrie.

Modalités d'accompagnement[modifier | modifier le code]

L'orientation vers un ITEP se fait par décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) du département de résidence.

Les modalités d’accueil dans ce type de structure sont toujours personnalisées et définies en lien avec les parents. Elles privilégient, autant que possible, le maintien dans l'environnement familial, scolaire et social de l'enfant ou de l'adolescent.

Sur un territoire donné, l'ITEP doit pouvoir décliner des propositions d'accueil : appui de proximité par un service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), accueil de jour à temps partiel, semi-internat, internat modulé (quelques soirs) ou à temps complet en établissement, ou en accueil familial spécialisés.

La scolarité peut s'organiser de la sorte :

  • soit dans l'école ou le collège de référence, à temps partiel ou total, avec l'appui des professionnels de l'ITEP
  • soit dans l’ITEP lui-même, au sein d'une unité d'enseignement[5], par des enseignants spécialisés.
  • soit dans des classes intégrées à des collèges ou des lycées avec un personnel propre à l'ITEP.

Etant donné que la scolarité s'organise autour du projet de l'unité pédagogique, chaque ITEP dispose d'une organisation de la scolarité qui lui est propre.

Environnement institutionnel[modifier | modifier le code]

Les ITEP tendent aujourd'hui à se décliner en "dispositif ITEP"[6], associant modes d'accueil et d'accompagnement variés et modulables, permettant ainsi de suivre au plus près les besoins du jeune accueilli au sein de ces établissements et services.

L'association des ITEP et de leurs réseaux (AIRe)[7] regroupe, au niveau national, un grand nombre d'ITEP. Elle est représentative auprès des instances nationales et européennes pour les ITEP. Elle a été à l'initiative du décret du 6 janvier 2005 et milite aujourd'hui activement pour la promotion de la notion de "dispositif ITEP".

Cette association organise régulièrement des journées d'étude et de réflexion destinées aux professionnels concernés ou intéressés par la problématique des jeunes relevant d'ITEP.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site associatif des ITEP sur le site de www.aire-asso.fr
  2. Décret 2005-11 du 6 janvier 2005.
  3. (fr)[PDF]« Circulaire relative aux instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques... », sur www.aire-asso.fr,‎ 2007 (consulté le 2 juillet 2010)
  4. circulaire interministérielle du 14 mai 2007, NOR SANA0730354C.
  5. (fr)[PDF]« Décret relatif à la scolarisation des enfants avril 2009 », sur www.aire-asso.fr (consulté le 2 juillet 2010)
  6. (fr)[PDF]« DISPOSITIF ITEP », sur www.aire-asso.fr (consulté le 2 juillet 2010)
  7. Site de l'association AIRe

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]