In Praise of Dreams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

In Praise of Dreams

Album de Jan Garbarek
Sortie 21 septembre 2004
Enregistré 24 mars 2003, 4 juin 2003
Boston, Paris, Oslo
Durée 52:25
Genre Jazz
Producteur Manfred Eicher
Label ECM
Critique

Albums de Jan Garbarek

In Praise of Dreams est un album du saxophoniste Jan Garbarek, paru en 2004 sur le label Edition of Contemporary Music. Outre Garbarek aux saxophones et aux synthétiseurs, l'album fait intervenir Kim Kashkashian au violon alto et Manu Katché à la batterie. C'est un album uniquement studio, conçut essentiellement par Garbarek chez lui dans son studio personnel[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le disque est enregistré par les trois musiciens séparément, Garbarek dans son studio personnel à Oslo, Kim Kashkashian dans un studio près de Boston, et Manu Katché à Paris[2]. Pour l'enregistrement de Kashkashian, Garbarek se déplace près de Boston, où vit l'altiste, lui donne les partitions et supervise l'enregistrement. Celui-ci ne dure qu'une demi-journée, et seulement deux prises sont réalisées[2]. Kashkashian suit la partition de Garbarek et n'improvise pas[2]. L'enregistrement de la partie de batterie prend deux demi-journées avec Manu Katché, en partie dû au fait que les esquisses de Garbarek n'étaient pas totalement terminées lors de cet enregistrement[2].

Description[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. As Seen from Above 4:42
2. In Praise of Dreams 5:22
3. One Goes There Alone 5:09
4. Knot of Place and Time 6:27
5. If You Go Far Enough 0:44
6. Scene from Afar 5:19
7. Cloud of Unknowing 5:26
8. Iceburn 5:02
9. Conversation With a Stone 4:25
10. A Tale Begun 4:39

Réception critique[modifier | modifier le code]

L'album est nommé en 2005 au Grammy Award pour le Grammy Award for Best Contemporary Jazz Album mais la récompense est finalement obtenue par l'album Unspeakable de Bill Frisell[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lake (2007), p. 58
  2. a, b, c et d Lake (2007), p. 57
  3. (en) « 2005 Grammy Award Winners », sur CBS (consulté le 26 août 2012)