Menu (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Menu.
Un menu File déroulé

En informatique, un menu est un élément d'interface graphique, généralement rectangulaire, dans lequel est présentée une liste de commandes. Les menus sont généralement cachés afin de ne pas encombrer l'espace de travail. Ils apparaissent suite à des actions précises, tels que le clic sur une zone particulière, ou sur un élément d'une barre de menu.

Ces menus sont à distinguer des sections « menus » que l'on peut retrouver sur un site web. Ce menu est destiné à simplifier l'exploration des pages d'un site via un système ergonomique de liens séparés en catégories aisément compréhensibles.

Les choix proposés par un menu peuvent être sélectionnés par un certain nombre de méthodes, ou interfaces :

Un ordinateur muni d'une interface graphique présente généralement un élément de menu comme une associations d'un texte et d'un icône.

Types de menus[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs types de menus :

  • Les menus « fixes » : La liste des éléments ne varie pas, le menu contiendra toujours les mêmes options. C'est ce que l'on trouve le plus couramment. L’utilisateur n’est pas déstabilisé : l’option qu’il avait trouvée une première fois sera toujours au même endroit.
  • Contextuels et semi-contextuels : les choix proposés à l’utilisateur dépendent de l’environnement de l’appel. Sur Windows et les distributions Linux les plus populaires, le clic droit a généralement pour effet d’ouvrir un tel menu. Ce menu propose des choix différents selon que l'on a cliqué sur un dossier ou un fichier.
  • Les menus personnalisables par l'utilisateur. Ce sont des menus où l'utilisateur peut lui-même ajouter manuellement du contenu. Ainsi, les navigateurs web proposent d’enregistrer les adresses de pages web sous la forme de favoris/marque-page, présent dans un menu.
  • Les menus dont le contenu est dynamiquement généré par l'application. Par exemple, le menu « Fichier » de Microsoft Word contient, entre autres, une liste des derniers fichiers ouverts. Dans les navigateurs modernes, on retrouve parfois des menus liés à un flux RSS. Dans ce cas, les éléments proposés sont les dernières mises à jour du flux. Un autre exemple, est l'apparition des « Jumplistes » dans Windows 7 : Le menu contextuel des éléments de la barre des tâches est à la fois constant (éléments propres à Windows, pour retirer l'icone de la barre des tâches par exemple) et dynamiques (géré par l'application).
  • Les sous-menus. Ce sont des menus « classiques » qui ne s’ouvrent généralement que suite à une action dans le menu parent. Ex : L’élément « Nouveau » du menu contextuel apparaissant en faisant clic droit sur le bureau de Windows, ouvre un nouveau menu. Un sous-menu peut aussi contenir un ou plusieurs sous-menus. Une application que l’on trouve couramment des sous-menus, est de parcourir l’arborescence d’un dossier de fichier.

Styles de menus[modifier | modifier le code]

Il est d’usage de présenter un menu par une liste verticale d’élément, délimitée par un rectangle. Il ne s’agit là que d’une convention ergonomique. Il est naturellement possible de concevoir un menu où les éléments seraient disposés horizontalement, alignés sur une même ligne. C’est cependant relativement rare.

Il existe des menus dits circulaires, où chaque option est disposée sur un cercle, centré sur le curseur de la souris.

Composants[modifier | modifier le code]

Plusieurs éléments se retrouvent dans un menu :

  • Du texte (composé d'un ou plusieurs mots).
  • Des images
  • Des séparateurs

Les éléments textes peuvent être accompagnés :

Les séparateurs n'ont généralement qu'une fonction d'organisation : ils ne permettent aucune action et sont généralement non-cliquables.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :