Ibis mandore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ibis mandore

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Theristicus caudatus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Pelecaniformes
Famille Threskiornithidae
Genre Theristicus

Nom binominal

Theristicus caudatus
(Boddaert, 1783)

Synonymes

  • Scolopax caudatus Boddaert, 1783

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

L'Ibis mandore (Theristicus caudatus), ou Ibis à cou blanc est une espèce d'oiseaux aquatiques d'Amérique du Sud appartenant à la famille des Threskiornithidae. Il est communément appelé bandurria dans les pays hispanophones et curicaca dans les pays lusophones.

Description[modifier | modifier le code]

Il a une longueur totale d'environ 75 centimètres. Le cou est chamois, les parties supérieures sont grises, le ventre et les rémiges sont noirs, et il y a une grande tache blanche sur les ailes. En vol, les jambes relativement courtes ne s'étendent pas au-delà de la queue (contrairement par exemple aux genres Eudocimus et Plegadis) et la tache blanche forme une large bande blanche sur la partie interne des ailes qui sépare les rémiges noires des plumes de couverture grises. Le bec et la peau nue autour des yeux sont noirâtres et les pattes sont rouges.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

C'est un assez grand ibis largement répandu dans les milieux ouverts de l'est et du nord de l'Amérique du Sud. Il incluait anciennement l'Ibis à face noire comme sous-espèce, mais cette espèce est presque entièrement limitée aux régions plus froides d'Amérique du Sud, a une tache chamois (et pas gris foncé) à la base de la poitrine, et n'a pas de grand taches blanches sur les ailes.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

L'Ibis mandore a été initialement nommé par Pieter Boddaert en 1783 sous le protonyme de Scolopax caudatus. Il appartient désormais au genre Theristicus. Deux sous-espèces sont reconnues :

  • T. c. caudatus (Boddaert, 1783)
  • T. c. hyperorius Todd, 1948

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]