Hwabyeong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hwabyeong
Hangeul 화병
Hanja 火病
Romanisation révisée hwabyeong
McCune-Reischauer hwabyŏng

Hwabyeong, ou Hwabyung, littéralement « maladie de la colère » ou « maladie du feu », est un terme coréen désignant un syndrome somatique[1] et une maladie mentale[2],[3]. Le terme décrit la maladie, bien qu'il y décrive en réalité les causes de cette dernière. Le mot hwabyung n'est pas référencé dans les dictionnaires car il s'agit d'un terme composé des mots hwa signifiant « feu », et byung signifiant « syndrome » ou « maladie ». En Corée du Sud, elle est également nommée ulhwabyeong (鬱火病), « maladie de la colère et de la dépression ».

Le hwabyeong est rapporté chez 4,1% de la population générale coréenne et plus fréquemment chez les femmes d'âge mûr ou personnes âgées à faible revenu économique[4].

Traitement[modifier | modifier le code]

Les médecins occidentaux diagnostiquent ce syndrome comme une forme de stress ou de dépression majeure[5]. Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV) liste le hwabyeong dans la catégorie des syndromes liés à la culture[6]. Hors des frontières coréennes, le hwabyeong peut se confondre avec un profil psychologique marqué par une humeur irritable et explosive. Au contraire, le hwabyeong est un terme traditionnel psychologique utilisé pour décrire une souffrance passive, en particulier comparable à la dépression, affectant les femmes d'âge mûr[7]. Lorsqu'un diagnostic est effectué, il est important de bien connaître les origines culturelles du patient. Les traitements peuvent inclure un mélange de médicaments pharmaceutiques et de thérapies. La psychothérapie, les médicaments pharmaceutiques, et approches psychanalytiques sont un bon moyen de combattre le hwabyung.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hwa-Byung », sur Springer,‎ 2013 (consulté le 12 avril 2013)
  2. (en) Min, Sung Kil, « Hwabyung in Korea: Culture and Dynamic Analysis », World Cultural Psychiatry Research Review, World association of cultural psychiatry, vol. Vol. 4, N. 1,‎ 2009, p. 12 (ISSN 1932-6270, lire en ligne)
  3. (en) Lin KM (Am J Psychiatry), Hwa-Byung: a Korean culture-bound syndrome?,‎ janvier 1983 140(1):105-7.
  4. (en) Min SK, Namkoong K et Lee HY, An epidemiological study of hwabyung, J Korean Neuropsychiatr Assoc 1990;29:867–874.
  5. (en) Lin KM, Lau JK, Yamamoto J., Zheng YP, Kim HS et Cho KH. et al., Hwa-byung. A community study of Korean Americans, J Nerv Ment Dis. 1992;180:386–391.
  6. (en) « Symptoms to Use for Diagnostic Criteria of Hwa-Byung, an Anger Syndrome », sur ncbi (consulté le 31 mai 2013)
  7. (en) Choi, M, « Identifying and treating the culture‐bound syndrome of Hwa-Byung among older Korean immigrant women: Recommendations for practitioners », sur EbscoHost,‎ 22 août 2011 (consulté le 3 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]