Humidité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un capteur d'humidité ambiante.

L'humidité est la présence d'eau ou de vapeur d'eau dans l'air ou dans une substance (linge, pain, produit chimique, etc.). Elle peut se mesurer grâce à un hygromètre à cheveu ou numérique et s'exprime en pourcentage le plus souvent.

Le terme humidité utilisé dans le langage de la construction correspond à une présence anormale d'eau dans un bâtiment. Celle-ci peut être sous forme de liquide, de vapeur d'eau ou de remontée capillaire. (Voir les articles humidité dans la construction et étanchéité).

Mesure de l’humidité[modifier | modifier le code]

Selon le domaine d'application, l'humidité peut désigner différentes grandeurs (génie des procédés, météorologie, traitement de l'air, etc.).

Nom Formule Définition Grandeur Unité
Humidité relative \frac{P_\text{vap}}{P_\text{sat}(T)} pression de vapeur / pression de vapeur d'eau saturante[1] rapport de pression.
(%)
Humidité absolue[2]
g/m³
masse de vapeur d'eau / volume unitaire d'air taux/densité de la vapeur d'eau
g/m³
Taux d'humidité (chimie analytique)
\frac{m_\text{eau}}{m_\text{total}}
masse d'eau / masse de produit rapport de masse
(%)
Teneur en eau (air)
geau/gair sec
masse de vapeur d'eau / masse unitaire d'air sec rapport de masse
(%)
Teneur en eau pondérale (Milieux poreux)
\frac{m_\text{eau}}{m_\text{total}}
masse d'eau liquide / masse total rapport de masse
(%)
Teneur en eau volumique (Milieux poreux)
\frac{V_\text{eau}}{V_\text{total}}
volume d'eau liquide / volume total rapport de volume
(%)
Humidité spécifique
geau/kgair humide
masse de vapeur d'eau / masse unitaire d'air humide rapport de masse
(%)
Rapport de mélange
geau/kgair sec
masse de vapeur d'eau / masse unitaire d'air sec rapport de masse
(%)

Géomatique, mesures par satellite (télédétection)[modifier | modifier le code]

L'imagerie satellitaire ou aérienne (infrarouge) donne déjà de précieuses informations sur l'humidité du sol et le stress hydrique pour la végétation, la fonge ou la microfaune du sol. Un satellite spécialisé, SMOS (pour Soil Moisture and Ocean Salinity), lancé en 2009, devrait permettre de grands progrès dans la précision des mesures et leur utilisation. Reste à affiner les modèles et algorithmes utilisés pour l'analyse[3]. L'humidité du sol qui était mesurée dans la bande des 6 GHz le sera avec plus de précision dans la gamme de faible fréquence de 1,4 GHz qui pénètre mieux le sol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seule définition acceptée en génie des procédés
  2. équivalent à la teneur en eau en génie des procédés
  3. Un nouveau satellite mesurant l’humidité du sol pourrait assurer des prévisions météorologiques plus justes, sur le site usherbrooke.ca du 30 juin 2010, consulté le 14 juillet 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]