Honda (Tolima)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Honda (homonymie).
Honda
Blason de Honda
Blason
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Département Flag of Tolima.svg Tolima
Alcalde Carlos Alberto Arce Camacho
Code DANE 73349
Démographie
Gentilé hondano(a)
Population 26 873 hab. (2005[1])
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 5° 12′ N 74° 45′ O / 5.2, -74.75 ()5° 12′ Nord 74° 45′ Ouest / 5.2, -74.75 ()  
Superficie 31 000 ha = 310 km2
Localisation
Carte de Honda
Carte de Honda

Géolocalisation sur la carte : Colombie (relief)

Voir sur la carte Colombie topographique
City locator 14.svg
Honda
Liens
Site web http://www.honda-tolima.gov.co

Honda est une ville et une municipalité du département de Tolima, en Colombie. La population de la municipalité était de 26 873 habitants lors du recensement de 2005[2]

Avec Líbano, également situé dans le département de Tolima, Honda est le siège du diocèse catholique de Líbano-Honda. Les principales industries de Honda sont le tourisme, la pêche, et l'élevage du bétail.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Vue panoramique de la ville depuis le sud.

Honda tire son nom du peuple indigène des Ondaimas, qui peuplait les rives du fleuve Magdalena et la région où se trouve aujourd'hui la ville.

Honda est appelé la « cité des ponts », car elle en compte plus de 25, situés sur le río Magdalena, le río Gualí, le río Guarinó et la Quebrada Seca. On l'appelle également « la cité de la paix », car elle a échappé à l'essentiel de la violence des années 1950.

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque précolombienne[modifier | modifier le code]

Bien avant l'arrivée des Espagnols, une population aborigène avait réussi à établir un réseau d'échanges entre les populations voisines établies sur les flancs montagneux des cordillières centrale et oriental, faisant du site de Honda un lieu de passage obligé.

Habitée initialement par les aborigènes Ondaimas et Gualies de l'ethnie Panche, une famille linguistique appartenant aux Caribes, dont on trouve les vestiges principalement sur les terrasses de la région, bien que, dans le secteur de Perico, on ait découvert un abri rocheux où se trouvait une forme d'art rupestre.

Sur les sites que l'on connait aujourd'hui, tels que Alto del Rosario, La Sonrisa, Arrancaplumas, Santa Lucía, Bogotá, el Triunfo, parmi d'autres, on a découvert lors de fouilles récentes des urnes funéraires, des objets de pierre, des céramiques et des ossements.

Découverte par les Espagnols et fondation de la ville actuelle[modifier | modifier le code]

Le bassin irrigué par le río Magdalena

Honda est une des villes les plus anciennes de Colombie. Elle a été fondée le 24 août 1539. L'âge d'or de la ville se situe entre les années 1850 et 1910, alors que la Magdalena constituait le seul moyen de transport entre la côté caraïbe et la ville de Bogotá, située à l'intérieur des terres. La ville était alors le principal port fluvial du pays, et toutes les marchandises et biens importés qui arrivaient à Bogota transitaient par le port de Honda.

En l'an 1539 les conquistadors Gonzalo Jiménez de Quesada, Sebastian de Belalcázar, Nicolás de Federmán, Fray Domingo de las Casas et Juan de San Martin, naviguaient sur le fleuve Magdalena vers l'Espagne et virent pour la première fois le site de la ville. Jiménez de Quesada envoya son frère Hernan Pérez de Quesada, qui envoya à son tour Baltazar Maldonado pour explorer la région où l'on déjà trouvait un village indigène appelé Honda. Le 24 août 1560, Francisco Nuñez Pedrozo a établi un village dans le même endroit qu'il a nommé San Bartolomé de Las Palmas. Cinquante ans plus tard quelques habitants de la ville voisine de Mariquita sont à leur tour venu s'y implanter, et ont alors donné à la ville son statut juridique de Villa (« Bourg », une agglomération d'une taille intermédiaire entre un village et une ville).

Personnalités liées à la municipalité[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]