Ibagué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ibagué
Blason de Ibagué
Blason
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Département Flag of Tolima.svg Tolima
Alcalde Jesús María Botero Gutiérrez
Code DANE 73001
Démographie
Gentilé Ibaguereño/a
Population 495 246 hab. (2005[1])
Densité 331 hab./km2
Géographie
Coordonnées 4° 26′ 07″ N 75° 12′ 03″ O / 4.435278, -75.2008334° 26′ 07″ Nord 75° 12′ 03″ Ouest / 4.435278, -75.200833  
Superficie 149 800 ha = 1 498 km2
Localisation
Carte de Ibagué
Carte de Ibagué

Géolocalisation sur la carte : Colombie (relief)

Voir sur la carte Colombie topographique
City locator 14.svg
Ibagué
Liens
Site web http://www.alcaldiadeibague.gov.co/

Ibagué est une ville de Colombie et la capitale du département du Tolima. Elle est située sur le fleuve Combeima, à 125 km à l'ouest de Bogota. Sa population s'élevait à 491 071 habitants en 2009. Ibagué est connue comme la « Cité musicale de Colombie ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le capitaine espagnol Andrés López de Galarza fonde la Villa de San Bonifacio de Ibagué le 14 octobre 1550, sur le site occupé actuellement par Cajamarca. Mais les attaques constantes des indiens Pijaos obligent à déplacer la ville sur les rives du Combeima.

Durant la période coloniale, les villes de Mariquita (pour ses mines d'or et d'argent et son climat) et de Honda (point de départ de la route vers Santafé) prédominèrent dans la région. Entre 1857 et 1887, en plein chaos politique, les principaux centres urbains rivalisèrent pour être le siège du gouvernement. Durant ces années, Natagaima, Purificación, Guamo, Ibagué et Honda furent capitales.

Ibagué se distingua seulement à partir des années 1880, lorsque sa population augmenta en raison des migrations internes et de l'activité minière dans les montagnes environnantes. Son économie se développa et en 1887 elle fut déclarée capitale du Grand Tolima, puis en 1903 du Tolima actuel. Entre 1876 et 1938 elle connaît sa première forte croissance démographique et se transforme en une véritable ville.

La deuxième croissance notable de sa population se produit au milieu du XXe siècle à cause de l'exode rural que provoque la violence politique, vécue avec une intensité particulière dans cette région. La population des centres urbains du département du Tolima passa de 29,5 % du total en 1951 à 51,3 % en 1973. La plus grande croissance démographique d'Ibagué se produisit entre 1951 et 1964.

Depuis 1977, la ville célèbre le Festival folklorique colombien, festival de musique colombienne et d'Amérique Latine. Elle a souffert les dévastations du séisme du 25 janvier 1999 qui affecta 1 million de personnes. C'est actuellement une ville cosmopolite, et l'élargissement de l'autoroute BogotaCali devrait lui profiter, la ville étant située à mi distance des deux grandes métropoles.

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique [2]
1853 1880 1902 1918 1928 1938 1943
10 300 18 000 16 000 30 300 54 000 27 400 74 800
1951 1964 1973 1985 1993 2005 2009
98 700 160 400 194 000 280 638 340 191 468 647 491 071

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville est handicapée par un fort taux de chômage (21,9 % en 2002, soit 6 points de plus que la moyenne des principales villes colombiennes). Industries: textile, riz, café

Transports[modifier | modifier le code]

Ibagué possède un aéroport (code AITA : IBE).

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue panoramique d'Ibagué du Parque Botanique San Jorge.

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Ibagué est jumelée avec les villes suivantes:

Gastronomie[modifier | modifier le code]

  • Tamal Tolimense
  • Lechona Tolimense
  • Avena
  • Bizcochos de Achira

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]