Hima (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hemas)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hima.

Hima

Populations significatives par région
Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo 158 000[réf. nécessaire]
Population totale 160 000
Autres
Langues

hima

Les Hima sont un groupe ethnolinguistique comptant environ 160 000 membres localisés dans l'est de la République démocratique du Congo, en particulier en Ituri, région de la province Orientale. Ils sont également présents en Ouganda et au Rwanda. Son lignage linguistique est le suivant  : nigéro-congolais, atlantico-congolais, voltaïco-congolais, bénoué-congolais, bantou, bantou méridional, bas-Bantou, Central, J, et Nyoro-Ganda. Les Hima sont semi-nomades, éleveurs et agriculteurs.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de multiples variantes : Bahema, Bahima, Bahimas, Bahuma, Hema, Hemas, Himas, Huma, Urohima, Vahima, Vahimba, Vahouma, Vahoumba, Wahima[1].

Hypothèses[modifier | modifier le code]

Les Himas seraient du groupement nilotique, un peuple éleveur venu de la région du Nord comme les Himas (Ouganda). Les théories « ethnistes » qui entourent les spéculations sur l'origine controversées des Tutsis (Rwanda et Burundi), trouvent des échos dans celles des Himas :

« Aucune information sur des rapports éventuels entre les Himas et les Tutsis n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Toutefois, Le manifeste de la paix en République démocratique du Congo, document de l'organisation Congo Fraternité et paix publié sur le site Internet Ethno-Net Africa de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), signale que les Himas « seraient plutôt des Nilotiques proches des Tutsi [et que] ceci explique que certains des leurs ont été tués à Kinshasa lors de la chasse aux Tutsis à partir d'août 1998 » (Congo Fraternité et paix févr. 2002). En outre, un rapport de Human Rights Watch (HRW), citant les propos de son recherchiste principal de retour de l'Ituri, signalait que les Himas et les Lendus eux-mêmes s'identifiaient respectivement aux Tutsis et aux Hutus du Rwanda (janv. 2001; voir aussi Drake mai 2006). »[2]


Histoire[modifier | modifier le code]

Un conflit entre les Lendu et les Hima est à la base de la guerre en Ituri[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. situation des membres du groupe ethnique hima document du HCR
  3. (en) Background to the Hema-Lendu Conflict in Uganda-Controlled Congo (Human Rights Watch, janvier 2001) [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maria Haler, Le statut culturel et économique de la femme des tribus pasteurs Tutsi du Burundi et Hima de l’est du Zaïre, Université de Paris 5, 1973, 2 vol. 412 p. (thèse de 3e cycle)
  • Edmond Thiry, Une introduction à l'ethnohistoire des Himas du sud, Haut-Zaïre, Musée royal de l'Afrique centrale, Tervuren (Belgique), 1996, 321 p.
  • Edmond Thiry, Une introduction à l'ethnohistoire des Hema du Nord (Congo du Nord-Est), Musée royal de l'Afrique centrale, Tervuren (Belgique), 2004. [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]