Helen Fielding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fielding.

Helen Fielding

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Helen Fielding en 2009.

Activités Romancière, nouvelliste
Naissance 19 février 1958 (56 ans)
Morley, Yorkshire de l'Ouest, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Langue d'écriture Anglais britannique

Œuvres principales

Helen Fielding (née le 19 février 1958 à Morley dans le Yorkshire de l'Ouest) est une femme de lettres anglaise, connue comme auteur du roman Le Journal de Bridget Jones et sa suite Bridget Jones : L'Âge de raison.

Les romans de Bridget Jones sont d'abord publiés dans les colonnes des journaux The Independent et The Daily Telegraph en 1997 et 1998. En août 2005, sa colonne hebdomadaire[1] est réintroduite dans The Independent. Un troisième roman mettant en scène le personnage de Bridget Jones, issu de ces colonnes, devait être publié en 2013[2].

Son quatrième roman, Olivia Joules ou l'Imagination hyperactive est publié en 2004, il s'agit d'une parodie des romans d'espionnage.

Helen Fielding est diplômée du St Anne's College de l'université d'Oxford, possède un diplôme d'anglais et a travaillé dans le journalisme télévisuel durant quelques années avant d'écrire son premier roman, Cause Celeb. Elle a été durant un temps la petite amie du scénariste Richard Curtis, l'auteur, entre autres, de Quatre mariages et un enterrement, Coup de foudre à Notting Hill et la série télé Blackadder, la vipère noire.

En février 2004, elle donne naissance à son premier fils, Dashiell Michael, dont le père est Kevin Curran, scénariste de la série télé Les Simpson. Leur second enfant, une fille, est née le 16 juillet 2006.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) Ox-tales, 2009

Autres[modifier | modifier le code]

  • (en) Bridget Jones’ Guide to Life, 2001
    Livre de 60 pages écrit pour une œuvre de charité

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]