Hannibal Lecter : Les Origines du mal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hannibal Lecter : Les Origines du mal (homonymie).

Hannibal Lecter : Les Origines du mal (titre original : Hannibal Rising) est un roman de Thomas Harris, qui raconte la jeunesse du personnage de fiction Hannibal Lecter.

Dans les précédents romans de Harris (Le Silence des agneaux, Dragon Rouge et Hannibal), les lecteurs apprennent que le Dr. Lecter a vu sa famille entière massacrée durant la Seconde Guerre mondiale en Europe de l'Est.

Le roman est sorti le 5 décembre 2006 aux États-Unis et le 9 février 2007 en Europe, dont en France sous le titre Hannibal Lecter : les origines du mal.

Description[modifier | modifier le code]

Hannibal a huit ans au début du roman (1941), et vit dans le château Lecter, fondé par son aïeul en Lituanie. Lors de l'Opération Barbarossa, l'invasion de l'union soviétique par Adolf Hitler met la région Baltique dans une situation sanglante, elle devient la ligne de front de la Seconde Guerre mondiale. Hannibal, sa sœur Mischa et ses parents s'échappent jusqu'à la cabane de chasse située dans la forêt afin d'éviter de tomber entre les mains des troupes allemandes. Trois ans plus tard, les nazis sont enfin repoussés du pays occupé ensuite par les soviétiques. Durant leur fuite, cependant, les allemands détruisent un tank soviétique qui s'était arrêté au domaine des Lecter pour demander de l'eau. L'explosion tua tout le monde sauf Hannibal et sa sœur Mischa, qui deviennent de fait orphelins. Ils survivent dans la cabane de chasse jusqu'à ce que six anciens militaires lituaniens, menés par un collaborateur du régime nazi nommé Vladis Grutas, s'établissent au même endroit pour voler des trésors de guerre tout en se faisant passer pour la Croix-Rouge. Ne trouvant aucune nourriture, ils tuent et mangent un jeune garçon qu'ils avaient capturé et gardé enchaîné. Ensuite, la jeune Mischa, au grand désespoir de Hannibal Lecter, se voit emmenée de force vers la baignoire servant à cuire la nourriture. Elle est suspendue dans les airs par un bras et hurle le nom de son frère, qui ne peut malheureusement rien faire pour l'aider. On lui casse son bras lorsqu'il entend la hache mettre fin à la vie de sa sœur. C'est à ce moment-là que quelque chose s'est brisé en lui. Plus tard, il apprendra ensuite que le repas mangé le soir même, que les allemands avaient préparés, était sa sœur, et qu'il en avait mangé à son insu.

Le jeune Hannibal va être sauvé puis envoyé dans le château Lecter, reconverti en orphelinat, pour finalement être adopté par son oncle et sa femme, une Japonaise, Dame Murasaki.

Par hasard, il va retrouver ses bourreaux et pouvoir commencer sa vengeance, tout en attirant l'attention d'un inspecteur de police français, Popil.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le personnage d'Hannibal est ici considéré par plusieurs fans comme assez éloigné de ce qui est dépeint dans les autres œuvres et particulièrement dans le Silence des agneaux. Il ne tue pas encore froidement comme dans les autres opus pour la beauté de l'art et le respect de la politesse, mais venger sa sœur. Il est surtout très intelligent et très assoiffé de vengeance jusqu'à manger ses victimes.

Il est également à noter que le masque guerrier dont est doté l'armure de l'ancêtre samouraï de Dame Murasaki, qui sera essayé avec fascination par Hannibal peu de temps avant que celui-ci ne décapite Paul Momond avec le katana du même ancêtre, qu'il aura subtilisé et soigneusement nettoyé, ressemble fortement aux masques dont il sera muni par la suite dans les autres films, notamment grâce aux trois petites tiges protégeant la bouche.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté en film en 2007.

Tétralogie Hannibal Lecter[modifier | modifier le code]