Halemaʻumaʻu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Halemaʻumaʻu
Vue aérienne du Halemaʻumaʻu en activité dans la caldeira du Kīlauea.
Vue aérienne du Halemaʻumaʻu en activité dans la caldeira du Kīlauea.
Localisation
Coordonnées 19° 24′ 25″ N 155° 17′ 01″ O / 19.406859, -155.283508 ()19° 24′ 25″ N 155° 17′ 01″ O / 19.406859, -155.283508 () [1]
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Hawaï
Comté Hawaï
District Kaʻū
Géologie
Massif Kīlauea
Type de cratère Volcanique
Type Volcan rouge
Activité En éruption
Dernière éruption Depuis le 3 janvier 1983
Code 1302-01-
Observatoire Observatoire volcanologique d'Hawaï
Altitude 1 076 m
Découverte
Découvreur Hawaïens

Géolocalisation sur la carte : Hawaï

(Voir situation sur carte : Hawaï)
Halemaʻumaʻu

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Halemaʻumaʻu

Le Halemaʻumaʻu ou Halemaumau est un cratère volcanique des États-Unis situé à l'intérieur de la caldeira sommitale du Kīlauea, à Hawaï. En éruption continue depuis le 3 janvier 1983, il comporte de manière plus ou moins permanente un lac de lave[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du cratère est un toponyme hawaïen qui peut se rencontrer sous deux formes, avec ou sans l'okina « ʻ »[3]. Avec l'okina, Halemaʻumaʻu est construit avec les termes hale qui signifie en français « maison » et ʻamaʻu ou maʻumaʻu qui désigne un type de fougère et signifie donc « maison en ʻamaʻu »[2],[3]. Sans l'okina, Halemaumau signifie en français « maison du feu éternel »[3].

Selon la légende, Kamapuaʻa, un prétendant de la déesse hawaïenne du feu et des volcans Pélé, avait construit une maison en fougère pour la retenir et lui éviter de provoquer des éruptions[2]. Ce stratagème ne fonctionnât pas et la demeure fut détruite dans une éruption qui créa le cratère[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les rebords du cratère se trouvent à 1 076 mètres d'altitude[1]. Il se trouve dans le district de Kaʻū du comté d'Hawaï[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue du lac de lave au fond du cratère.
Kilauea Caldera, huile sur canevas de Ernest William Christmas entre 1816 et 1818, un exemple de peinture de la Volcano School représentant le Halemaʻumaʻu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Halemaʻumaʻu », Geographic Names Information System
  2. a, b, c et d (en) « Kilauea », Observatoire volcanologique d'Hawaï (consulté le 6 mars 2012)
  3. a, b et c (en) Jay Robinson, Halemaʻumaʻu Trail Guide, Jane Takahashi - Unites States Geological Survey, 28 p. (résumé, lire en ligne), p. 27
  4. (en) 2000 Districts Hawaii County, Office of Planning, Department of Business, Economic Development and Tourism, State of Hawaii,‎ 2000, 1 p. (résumé, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :