Graham Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
'Graham Thomas'
Image illustrative de l'article Graham Thomas
La plus célèbre rose anglaise

Type Rose anglaise
Obtenteur David Austin
Pays Angleterre
Année 1983

Graham Thomas est un cultivar de rosier anglais créé en 1983 par David Austin, l'obtenteur qui est à l'origine des roses anglaises. Cette rose porte le nom d'un grand défenseur du patrimoine horticole anglais qui obtint, la Victoria Medal of Honour (VMH), la Médaille Victoria de l'honneur, récompense suprême dans le monde de l'horticulture au Royaume-Uni.

Description[modifier | modifier le code]

Sans doute le plus célèbre et le plus cultivé des rosiers anglais à travers le monde. L'harmonie de l'arbuste, érigé mais pleureur, ses branches souples formant un arrondi, en font l'arbuste idéal pour une pelouse. Ses grandes fleurs au jaune profond de 10 cm de diamètre et aux 45 pétales s'ouvrent en mai-juin, selon le climat, et la plante continue de produire de nouveaux jets qui fleurissent régulièrement, c'est un rosier remontant. Son joli feuillage est typique des Moschatas anglaises, lisse et d'un beau vert clair[1],[2].

Délicieusement parfumées, ses fleurs dégagent ce que l'expert Robert Calkin décrit comme « un frais parfum de thé, rafraîchi d'une pointe de violette »[2].

Sa taille varie entre 1,20 m et 1,50 m[1]. Comme grimpant, l'arbuste atteint aisément 2,00 à 3,00 m. Pour le garder comme buisson, une taille courte est préconisée, rabattre la plante de 2/3 tiers. Si vous le voulez comme grimpant (c'est là qu'il donne les meilleurs résultats), alors procédez à une taille longue, n'éliminez qu'un tiers[2].

Ascendance[modifier | modifier le code]

'Charles Austin' × (Iceberg' × un semis)[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Orietta Sala, Guide des roses, Éditions Delachaux et Niestlé, 2000 (ISBN 2-603-01192-8)
  2. a, b, c, d et e David Austin, Les roses anglaises, Éditions Larousse, 5 octobre 2006 (ISBN 978-2035822765)
  3. http://www.rosefile.com/RosePages/AwardsRHS.html
  4. http://www.worldrose.org/awards/hof/hof.asp