Gorfou du Fiordland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gorfou du Fiorland

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Eudyptes pachyrhynchus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Sphenisciformes
Famille Spheniscidae
Genre Eudyptes

Nom binominal

Eudyptes pachyrhynchus
G.R. Gray, 1845

Sous-espèces de rang inférieur

  • Eudyptes pachyrhynchus atratus
  • Eudyptes pachyrhynchus pachyrhynchus

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2be+3be C1 : Vulnérable

Le Gorfou du Fiordland est un Spheniscidae vivant sur les côtes sud de Nouvelle-Zélande et sur l'île de Stewart. Il passe 75 % de son temps en mer, le reste du temps il revient sur terre pour se reproduire. On le connaît aussi sous les noms de Gorfou de Victoria et de Gorfou des fjords. Comme les autres gorfous, il se distingue des manchots par une touffe de plume de chaque côté de sa tête appelée aigrette. On estime la population à 3 000 couples.

Description[modifier | modifier le code]

Le gorfou du Fiorland mesure entre 50 et 55 cm et pèse entre 2 et 5 kg selon la saison. Il porte un plumage noir sur le dos et blanc sur le ventre. Il possède deux bandes de plumes jaune clair partant au-dessus des yeux et allant vers l'arrière de la tête. Il n'existe pas de différence notable entre la femelle et le mâle.

Habitat[modifier | modifier le code]

Carte de répartition du gorfou du Fiordland

Carte représentant les zones de reproduction et d'habitation du manchot Gorfou du Fiorland.

En vert, les zones où vit le gorfou du Fiordland.

En rouge, les zones de reproduction.

Ce manchot comporte deux sous-espèces. La première Eudyptes pachyrhynchus atratus se reproduit isolée sur l'île Snare. Tandis que l'autre espèce Eudyptes pachyrhynchus pachyrhynchus se reproduit sur les côtes sur de la Nouvelle-Zélande. Ce manchot se reproduit dans la forêt tropicale. Il nidifie individuellement, ou perdu dans une colonie, près de la côte. Leurs nids sont dans des caves en surplomb composés à la base de bois et de végétations denses.

Comportement[modifier | modifier le code]

Une unique étude semble indiquer que le gorfou du Fiordland se nourrit de 85 % de calmars, et le reste de crustacés et de poissons. Le fait le plus marquant est que ce manchot passe les mois d'hivers seul en mer (75 % de l'année). Vers juillet, il revient vers les côtes pour se reproduire. Ce manchot semble être un animal nocturne.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Le cycle de reproduction commence vers juin/juillet. Les mâles arrivent sur leurs lieux de reproduction deux semaines avant les femelles. En juillet la femelle pond deux œufs vert pâle. Comme les Gorfous Sauteurs le premier œuf pondu n'est pas viable (de très rares cas de réussite).

Pendant 30 à 36 jours l’œuf est couvé par le mâle et la femelle pendant des cycles de 5 à 12 jours. Après l'éclosion, le mâle reste 2 à 3 semaines encore à couver et à garder le nid, tandis que la femelle fait des aller-retour entre la mer et le nid pour nourrir le poussin par régurgitation.

Après ces semaines passées, le poussin est capable de s'autoréguler. Il est alors laissé à une crèche si le nid a été fait dans une colonie ou il est laissé seul. Une crèche est un regroupement de poussins permettant d'accroître les chances de survie. Les parents le nourrissent alors tous les deux. À l'âge de 75 jours, le poussin prend la mer. Il ne reviendra pour se reproduire que dans 5 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :