Giovanni Bernaudeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernaudeau.
Giovanni Bernaudeau
Image illustrative de l'article Giovanni Bernaudeau
Giovanni Bernaudeau lors des Quatre jours de Dunkerque 2011
Informations
Nom Giovanni Bernaudeau
Date de naissance (31 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle Europcar
Spécialité rouleur[1]
Équipes amateurs
2002-2004 Vendée U-Pays de la Loire
Équipes professionnelles
09.2004-12.2004
2005-2008
2009-2010
2011-
Brioches La Boulangère (stagiaire)
Bouygues Telecom
BBox Bouygues Telecom
Europcar

Giovanni Bernaudeau, né le à Fontenay-le-Comte, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Europcar. Il est le fils de Jean-René Bernaudeau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Bernaudeau débute au Vélo club du Pays de la Châtaigneraie avant de rejoindre le club Vendée U-Pays de la Loire. Il fait ses débuts dans le peloton professionnel en 2005 dans l'équipe Bouygues Telecom dirigée par son père, Jean-René Bernaudeau.

Avec cette équipe, il participe notamment au Tour d'Italie, qu'il termine à la 110e place en 2005, il court aussi cette épreuve en 2006 mais doit abandonner lors de la quatorzième étape.

En 2007, il prend pour la première fois le départ du Tour d'Espagne mais ne termine pas l'épreuve.

Il obtient quelques bonnes performances en 2008, terminant sixième de la Tropicale Amissa Bongo au Gabon, puis deuxième de la cinquième étape du Tour de Bavière. Il est également quatrième de la seconde étape du Tour de Pologne.

En 2009, il participe au Tour d'Espagne pour la seconde fois.

En 2011 il est tout proche de la victoire à la Tropicale Amissa Bongo en prenant la 2e place de la 3e étape derrière le jeune Nacer Bouhanni et il réalise un bon Paris-Corrèze en prenant la dixième place au classement général.

En 2012, il prend la 36e place du classement général de Paris-Nice. Au Dauphiné il s'échappe durant la 1re étape puis par cette occasion s'empare du maillot de meilleur grimpeur qu'il conserve pendant une partie de l'épreuve. Il participe cette année la à son premier Tour de France mais doit abandonner au cours de la quinzième étape.

Au cours de l'année 2013, il finit à la troisième place d'une étape du Rhône-Alpes Isère Tour.

Le début de la saison cycliste 2015 voit le coureur de l'équipe Europcar terminer second de la Tropicale Amissa Bongo, il remporte également le classement de la montagne de cette course.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Classement mondial UCI nc[2] nc[3]
UCI World Tour nc[4]
UCI Europe Tour nc[5] 858e[6] 1 067e[7] 1 152e[8]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bouygues Telecom » [PDF], sur letour.fr (consulté le 26 février 2011)
  2. « Classement Mondial UCI 2009 », sur uci.ch, UCI,‎ (consulté le 24 mars 2012)
  3. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  4. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  5. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  6. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  7. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  8. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :