Gino Loria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gino Loria.

Gino Loria, né à Mantoue le 19 mai 1862, mort à Gênes, le 30 janvier 1954, est un mathématicien italien, historien des mathématiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1883, Gino Loria est diplômé de l'université de Turin. Après 1886 il enseigne l'algèbre et la géométrie analytique à l'université de Gênes. Il étudie les strophoïdes à nœuds et contribue au développement des études de l'histoire des mathématiques italiennes.

Professeur émérite et respectable de l'université de Gênes, président de l'Académie internationale d'histoire des sciences, il affirme que la géométrie descriptive trouve sa source, non dans la Seine, mais dans le Nil. Par ailleurs, ses convictions le poussent malheureusement à prendre parti contre la participation des jeunes filles aux activités mathématiques (lors des difficultés rencontrées par Sofia Kovalevskaya pour trouver une université d'accueil).

On lui doit d'avoir baptisé « trisectrice de Catalan » la cubique de Tschirnhausen (1690), antipodaire d'une parabole par rapport à son foyer.

Un astéroïde (27056 Ginoloria (en)) porte son nom.

Travaux[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

.