Gavino Ledda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gavino Ledda

Naissance 30 décembre 1938 (75 ans)
Siligo, Sardaigne, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Profession écrivain, linguiste

Gavino Ledda (né le 30 décembre 1938 à Siligo, dans la province de Sassari, en Sardaigne) est un écrivain italien, auteur du récit autobiographique Padre padrone: l'educazione di un pastore (Milan, Feltrinelli, 1975), porté à l'écran en 1977 par Paolo et Vittorio Taviani dans leur film Padre padrone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevé dans une famille de bergers, son père enleva Gavino de l'école à six ans seulement pour l'initier au métier de berger (après avoir fréquenté seulement quelques semaines sa 1re année primaire). L'émancipation de Gavino de l'analphabétisme n'eut lieu qu'à l'état adulte quand, durant son service militaire, il obtint son certificat d'études primaires. En 1964, il obtint son diplôme d'humanités classiques pour continuer ses études jusqu'à l'obtention, en 1969, d'une licence en linguistique à l'université "La Sapienza" à Rome. En 1970, Ledda fut admis à l'Académie de la Crusca, puis, l'année suivante, il fut nommé assistant en philologie romane et en linguistique sarde à l'université de Cagliari. Par la suite, Gavino Ledda raconta sa propre histoire dans son roman autobiographique Padre padrone. Le succès du roman fut tel qu'il fut traduit en quarante langues et inspira en 1977 les frères Taviani pour en faire un film. En 1984, Ledda dirigea le film intitulé Hybris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1975 Padre padrone : l'éducation d'un berger (roman)
  • 1977 Langue de faulx (roman)
  • 1978 Les Roseaux, amis de la mer (histoire)
  • 1991 Aurum tellus (poésies)
  • 1995 Les Ciments de l'agneau (histoires et poésies)(deuxième édition revue 2000)
  • 1998 Padre padrone (nouvelle édition revue) avec l'ajout de Recanto
  • 2003 Padre padrone, accompagné d'une note philologique de Giancarlo Porcu: Il Maestrale, Nuoro

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it)A. Tagliaferri, Una lotta per uscire da un’era nuragica, "Il Giorno", 23 avril 1975;
  • (it)B. Giuliani, Un pastore tra mito e conoscenza, «Il Messaggero», 21 mi 1975;
  • (it)Ernesto Ferrero, « Il servo pastore all’Università », La Stampa, 6 juin 1975;
  • (it)Tullio De Mauro, Due libri all’interno del linguaggio, «L’Ora», 6 juin 1975;
  • (it)Giulio Angioni, Il figlio di Abramo, in Il dito alzato, Palerme, Sellerio, 2012.
  • Giovanna Cerina, Padre e padrone. L’educazione di un pastore, «Archivio sardo del movimento operaio, contadino e autonomistico», n. 4-5, 1975, pp. 340–4;
  • (de) Maria Schäfer: Studien zur modernen sardischen Literatur. Die Menschen- und Landschaftsdarstellung bei Grazia Deledda, Salvatore Satta, Giuseppe Dessi und Gavino Ledda. Dissertation, Universität Saarbrücken 1986;
  • Giuseppe Marci, Narrativa sarda del Novecento. Immagini e sentimento dell'identità, Cagliari, CUEC, 1991, pp. 296–307;
  • (it)Dino Manca, Un caso letterario: Padre Padrone di Gavino Ledda, in D. Manca, Il tempo e la memoria, Rome, Aracne, 2006, pp. 33–47;
  • A. M. Amendola, L'isola che sorprende. La narrativa sarda in italiano (1974 - 2006), Cagliari, 2007 ISBN 88-8467-356-9;
  • Vincenzo Comerci, Gavino Ledda. L'irruzione della prassi nell'arte, Soveria Mannelli (CZ), Rubettino Editore, 1986.

Liens externes[modifier | modifier le code]