Garde-marine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le grade de garde-marine est un grade d'officier de marine dans les forces armées de plusieurs pays.

Argentine[modifier | modifier le code]

Le grade de guardiamarina est le premier grade d'officier de la marine argentine, obtenu à la sortie de l’Escuela Naval Militar. Son insigne est composé d'un galon doré.

Brésil[modifier | modifier le code]

Le grade de guarda-marinha est le grade porté par les élèves-officiers de la marine brésilienne lors de leur scolarité à l'Escola Naval.

Espagne[modifier | modifier le code]

Le grade de caballero guardiamarina (chevalier garde-marine) ou de dama guardiamarina (dame garde-marine) est le grade d'élève-officier de la marine espagnole. Les élèves de l’Escuela Naval Militar portent ce grade pendant leur quatre ans d'études. Ils sont ensuite promus alférez de fragata (enseigne de frégate) en sortant de l'école.

France[modifier | modifier le code]

C'est en France qu'est né le terme de garde-marine ou Garde de la Marine, repris ensuite par d'autres marines. Ils étaient à l'origine les gardes du grand-maître de la navigation, Richelieu. Colbert les organise en compagnies d'élèves-officiers en 1670. Après une histoire mouvementée, les compagnies de gardes-marines furent supprimées en 1786.

Sous l'Ancien Régime, les gardes-marine sont de jeunes gentilshommes choisis et entretenus par le roi dans ses ports pour apprendre le service de la marine, et en faire des officiers. Ils sont organisés en compagnies, réparties dans les ports de Brest, de Toulon, et de Rochefort. Ce sont de ces compagnies que l'on tire tous les officiers de marine. Les compagnies des gardes-marine correspondaient sous l'ancien régime à l'École navale actuelle.

Le roi paye des maîtres pour les instruire de tout ce qu'il est nécessaire de savoir pour faire de bons officiers; ils en ont pour les mathématiques, le dessin, l'écriture, la fortification, la construction navale, l'hydrographie, la danse, l'escrime, etc.

On les embarque sur les vaisseaux du roi, où ils servent comme soldats, et en font toutes les fonctions. Pendant qu'ils sont à la mer ils entretiennent et cultivent les connaissances qu'ils auront apprises dans les ports. Leur commandant, de concert avec le capitaine du vaisseau, marque quatre heures destinées à leurs différents exercices. La première pour le pilotage et l'hydrographie, la seconde pour l'exercice du mousquet et les évolutions militaires, la troisième pour l'exercice du canon, la quatrième pour l'exercice de la manœuvre, si le temps le permet, supervisée par le capitaine en chef, ou le capitaine en second, qui fera commander les gardes chacun à leur tour.

Italie[modifier | modifier le code]

Le grade de guardiamarina est le second grade d'officier de la marine italienne. Son insigne est composé d'un galon doré. Il est obtenu à la sortie de l'Accademia Navale. Lors de leur formation à l'Accademia, les élèves portent le grade d’aspirante guardiamarina.

Portugal[modifier | modifier le code]

Le grade de guarda-marinha est le premier grade d'officier de la marine portugaise. Il est obtenue à la sortie de l'Escola Naval. Son insigne est composé d'un galon doré.

Russie[modifier | modifier le code]

Le grade de garde-marine, гардемарин, est un grade de la Russie impériale qui exista de 1716 à 1917 et qui correspondait à la dernière année d'études pratiques de l'élève-officier qui devenait ensuite mitchman, correspondant au grade de sous-lieutenant. Il l'obtenait à la sortie des différentes écoles navales, dont celle de Saint-Pétersbourg, la plus prestigieuse.

Références[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France, par Nicolas Viton de Saint-Allais, Paris, 1816.