François Marie Peyrenc de Moras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Marie Peyrenc de Moras est un haut fonctionnaire et homme politique français né en 1718 et mort en 1771.

D'une famille originaire des Cévennes, François Marie Peyrenc de Moras est le fils d'Abraham Peyrenc de Moras (1686-1732), fils de perruquier enrichi dans le système de Law, qui fit construire l'hôtel Biron rue de Varenne à Paris, et de sa femme, Anne-Marie-Josèphe de Fargès (1699-1738). Il épouse Catherine Moreau de Séchelles. Comme son père, il est seigneur d’Ambert, d’Arlanc, de Boutonnargues, Riols et Saint-Amand Roche Savine.

Disposant d'une solide fortune et de relations dans le monde de la finance, François Marie Peyrenc de Moras est intendant de Riom de 1750 à 1752, intendant du Hainaut à Valenciennes de 1752 à 1754.

Il est nommé contrôleur général des finances le 24 avril 1756 en remplacement de son beau-père, Jean Moreau de Séchelles.

Dans les premiers temps de la Guerre de Sept Ans, le 1er février 1757, à la disgrâce de Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville, il devient Secrétaire d'État à la marine tout en conservant le contrôle général des finances jusqu'au 25 août 1757 date à laquelle, ne souhaitant pas mener de front deux départements importants, il s'en dessaisit au profit de Jean de Boullongne, intendant des finances. Il est nommé ministre d'État le 8 février 1757. Il se maintient à la marine jusqu'au 31 mai 1758.

Il se retire dans son château de Grosbois, acheté le 31 juillet 1762 aux héritières de Germain Louis Chauvelin.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]