Galaxy Express (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Galaxy Express
갤럭시 익스프레스

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lors d'un show de Galaxy Express au Club Ta le 8 février 2014.

Informations générales
Pays d'origine Séoul, Corée du Sud
Genre musical Rock garage, Rock punk, Rock Psychédélique
Années actives 2006–présent
Labels Love Rock Company
Composition du groupe
Membres Lee Ju-hyun (bass/chant)
Park Jong-hyun (guitare/chant)
Kim Hee-kwon (batterie)

Galaxy Express est un groupe de rock garage de Corée du Sud. Formé en 2006, ils deviennent immédiatement connus pour leur présence énergique sur scène. Ils ont reçu les éloges de la part du New York Times, de MTV Iggy, ainsi que d'autres médias internationaux. Le chanteur/guitariste solo Park Jong-hyun a précédemment joué dans le groupe Mogwai, et le chanteur/bassiste Lee Ju-hyun est un ancien membre du groupe street punk Rux, du groupe oi ! Captain Bootbois, et du groupe punk H-Ghetto Bombs[1].

Ils ont co-créé le label Love Rock Company avec le groupe rock coréen Télépathy[2]. Leur album Wild Days de 2010 est écrit et enregistré en tout juste un mois, comme une sorte d’expérience sur les réseaux sociaux de grande envergure.


Tournée Internationale[modifier | modifier le code]

Galaxy Express a joué deux fois aux SXSW. Leur premier voyage au festival d’Austin faisait parti de la tournée Seoulsonic de 2011 en compagnie de Idiotape et Vidulgi Ooyoo, pendant laquelle ils firent exploser une fusée dans la salle de concert pendant leur représentation énergique[3]. Le groupe retourne tout seul aux SXSW, ce qui leur donne l’opportunité de touner en Amérique du Nord plus librement[4],[5]. Leur tournée les fait partager la scène avec Crying Nut, 3rd Line Butterfly, et Yellow Monsters. Ils ont aussi fait d’autres concerts aux États-Unis, au Canada, en France, à Taiwan et Hong Kong. Leurs voyages sont documentés dans le film de 2012 Turn It Up to 11, Part 2: Wild Days[6].


Inculpation pour Détention de drogue[modifier | modifier le code]

Lee Ju-hyun est arrêté le 2 juillet 2013 pour possession de Marijuana[7]. Au même moment, Galaxy Express participe aux auditions de l’émission Band Generation sur la chaîne mNet, et le groupe a avancé jusqu’au dernier tour où ils doivent être confrontés à Daybreak et Romantic Punch[8]. L’arrestation pousse mNet à annuler la dernière représentation[9]. Lee evait déjà été arrêté une fois auparavant pour usage de stupéfiants[10].


Membres du groupe[modifier | modifier le code]

  • Lee Ju-hyun : bass, chant
  • Park Jong-hyun : guitare, chant
  • Kim Hee-kwon : batterie


Discographie[modifier | modifier le code]

  • To the Galaxy EP (2007)
  • Ramble Around EP (2007)
  • Noise on Fire (2008)
  • Come on & Get Up! EP (2009)
  • Wild Days (2010)
  • Naughty Boy split with Crying Nut (2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jon Twitch, « Galaxy Express »,‎ Spring 2009 (consulté le 9 avril 2014)
  2. Chris P, « Interview with Galaxy Express (갤럭시 익스프레스) »,‎ 6 Mars 2013 (consulté le 9 avril 2014)
  3. farahj, « Bands We Like: Korea’s Galaxy Express are Noise on Fire »,‎ 10 Mai 2011 (consulté le 9 avril 2014)
  4. Jon Dunbar, « Le rock indépendant coréen à l'assaut de l'Amérique ! »,‎ 28 Février 2012 (consulté le 9 avril 2014)
  5. Anna Lindgren Lee, « Mini-Interview with Galaxy Express »,‎ 19 Janvier 2012 (consulté le 9 avril 2014)
  6. Seung-hwa Baek, « Turn It Up to 11, Part 2: Wild Days » (consulté le 9 avril 2014)
  7. « 'Band Generation' finalist Galaxy Express' Lee Joo Hyun arrested for smoking marijuana + Mnet reviewing the situation »,‎ 3 Juillet 2013 (consulté le 9 avril 2014)
  8. « Galaxy Express' Lee Joo-hyun Arrested For Marijuana Use »,‎ 3 Juillet 2013 (consulté le 9 avril 2014)
  9. Se-yeon Park, « Another Galaxy Express Member Questioned Over Marijuana Usage »,‎ 9 Juillet 2013 (consulté le 9 avril 2014)
  10. Jesse Lent, « Galaxy Express Bassist Lee Joo Hyun Arrested For Smoking Marijuana After Group Makes Final Round Of 'Band Generation' »,‎ 3 Juillet 2013 (consulté le 9 avril 2014)