Fletcher Christian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fletcher Christian (25 septembre 1764 – 3 octobre 1793) fut un membre de l'équipage de la Bounty pendant son voyage de Tahiti, et le chef d'un groupe de mutins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Christian est né le 25 septembre 1764 dans la maison familiale à Moorland Close près de Cockermouth (en) dans le comté de Cumberland en Angleterre. Il est l'avant-dernier enfant d'une famille de six enfants. Son père Charles mourut alors qu'il n'avait pas encore quatre ans. Sa mère Ann s'endetta lourdement, ce qui poussa la famille à l'exil sur l'île de Man où les créanciers anglais n'avaient aucun pouvoir. À 18 ans il s'engage sur le HMS Eurydice dans un voyage de 21 mois vers l'Inde. Le journal de bord montre que le comportement à bord de Christian était plus que satisfaisant car après quelques mois hors d'Angleterre il fut promu au rang de Master's mate ce qui est l'équivalent aujourd'hui d'enseigne de vaisseau.

Mutinerie de la Bounty[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mutinerie de la Bounty.

En 1789, il mena la mutinerie contre le capitaine du bateau, William Bligh. Il alla à Tahiti avec onze mutins. Ne voulant pas être arrêté par la Royal Navy britannique, il partit avec huit mutins, six hommes tahitiens, onze Tahitiennes et un bébé, aux îles Pitcairn, où il mourut. Selon d'autres sources, Christian réussit à rejoindre l'Angleterre. La majorité de la population actuelle des Îles Pitcairn descend directement de ces colons particuliers.

Apparitions dans la littérature[modifier | modifier le code]

  • Fletcher Christian (alias Titreano) apparaît dans le livre de science-fiction L'Aube de la nuit de Peter F. Hamilton sous la forme d'un possédé aidant deux jeunes filles à s'échapper de la planète nommée Norfolk.
  • La découverte du cadavre présumé de Christian Fletcher sert de point de départ au thriller de Val McDermid Noirs tatouages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]