Finale (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir finale.

Le final (au masculin) ou finale emprunt de l'italien[1], est la dernière partie d'une symphonie, d'une sonate, d'un quatuor à cordes, d'un concerto ou d'un opéra.

Dans ce dernier cas il désigne la dernière scène de l'œuvre. Au XVIIIs siècle l'opéra se concluait par un finale se développant dans la continuité et, autant pour le compositeur que ses interprètes, contenait un morceau de bravoure, des développements musicaux plus larges. Cette caractéristique de finale peut aussi être appliquée à d'autres actes, lorsque la musique se fait brillante et grandiose. Le grand finale du dernier acte réunit généralement tous les protagonistes par des quintette, sextuor vocaux, ou plus.

Le mot est appliqué, à partir de la période classique, au dernier mouvement des œuvres instrumentales de forme sonate (quatuor, symphonie, concerto) souvent de caractère virtuose.

Par le titre donné par le compositeur, le mot désigne parfois une œuvre brillante en un seul mouvement (Finale pour orgue, op. 21 de Franck, Finale op. 429 d'Albert Alain...).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]