Eystein Eysteinsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eystein Eysteinsson Møyla (Øystein Øysteinsson) (mort en 1177) prétendant au trône de Norvège de 1174 à 1177

Origine[modifier | modifier le code]

Eystein Eysteinsson est le fils illégitime de Eystein Haraldsson, un des fils d'Harald IV de Norvège, co-roi de Norvège avec ses frères Inge Ier de Norvège, Sigurd II de Norvège et Magnus Haraldsson.

Prétendant[modifier | modifier le code]

Surnommé Møyla (la Pucelle) du fait de son aspect juvénile et de son joli visage, il est proclamé roi en 1174 par les « Birkebeiner » en révolte contre le roi Magnus V de Norvège et son père le régent Erling Skakke.

Eystein reste avec ses hommes deux ans dans le Viken et les districts voisins, avant de rejoindre en 1176 Trondheim, dont il s’empare, et où il est proclamé roi. Il rassemble alors une armée de 2.400 hommes et, avec cette force, traverse les montagnes vers le sud de la Norvège. Mais, en janvier 1177, le roi Magnus V de Norvège le rencontre à Ree, où Eystein Eysteinsson est défait et tué[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Knut Gjerset History of the Norwegian People The Macmillan Company New york 1915, p. 375 .


Sources[modifier | modifier le code]

Heimskringla de Snorri Sturluson

  • Sagas of the Norse Kings (traduction anglaise) Everyman's Library : « Magnus Erlingson » Chapitre XVII.